Quels musées visiter en Limousin pour ce long week-end de l'Ascension ?

Aubussonnais d'adoption, le premier visiteur après réouverture de la cité de la tapisserie a 23 ans. Il pose devant une œuvre du nouvel accrochage de la nef des tentures "la rencontre du chou et des carnassiers" de Daniel Riberzani. / © Photo réalisée par l'équipe de la cité de la tapisserie
Aubussonnais d'adoption, le premier visiteur après réouverture de la cité de la tapisserie a 23 ans. Il pose devant une œuvre du nouvel accrochage de la nef des tentures "la rencontre du chou et des carnassiers" de Daniel Riberzani. / © Photo réalisée par l'équipe de la cité de la tapisserie

Tapisserie, art contemporain, préhistoire ou vie des insectes, France 3 Limousin vous propose quelques idées de sorties culturelles pour ce week-end de l'Ascension. La situation est contrastée dans les musées : certains rouvrent cette semaine ou début juin, d'autres n'ont toujours pas de date.

Par Annaick Demars

La cité de la tapisserie d'Aubusson rouvre le 20 mai

La cité internationale de la tapisserie d'Aubusson ouvre donc ses portes au public mercredi 20 mai, avec une jauge de 50 visiteurs maximum pour l'ensemble du bâtiment, des visiteurs qui devront apporter leur masque, obligatoire pour découvrir ou redécouvrir l'accrochage 2020 de la Nef des tentures, la galerie des tapisseries "Aubusson tisse Tolkien" ainsi que l'installation "Les Horizons perdus" de Delphine Ciavaldini.

"Quel soulagement pour nous, explique le responsable communication Bruno Ythier, c'était tellement étrange de voir ce bâtiment vide ! C'est un bon symbole pour la suite. Nous nous sentons totalement solidaires des hôteliers, restaurateurs"

Le Limousin a une énorme carte à jouer après un tel confinement. Je crois que le tourisme de plein air va connaître un grand boom, avec des activités comme la randonnée, autour des plans d'eau du Massif central, avec à côté des équipements culturels de qualité comme le nôtre.
Bruno Ythier, responsable communication de la cité internationale de la tapisserie.
 

 

A Rochechouart, reprise en douceur

A Rochechouart, le Musée d'art contemporain de la Haute-Vienne a rouvert ses portes au public depuis le samedi 16 mai 2020. Une reprise "douce" puisque l'accueil du public est limité à à 20 personnes en même temps avec port du masque obligatoire et un sens unique pour la visite.

A l'accueil, on espère "avoir un peu de monde en ce week-end de pont". Seuls les premier et deuxième étages sont ouverts : on peut y découvrir les expositions « Joëlle de la Casinière » et « La pleine lune dort la nuit ».
Le 3ème étage restera fermé jusqu’au 2 juin.

L’accueil des groupes scolaires n’est pas autorisé pour l'instant mais le musée travaille sur la mise en place d'outils pédagogiques en ligne et des "extensions de programmation".
 

Espace Rebeyrolle rouvert le 18 mai

 
L'espace Paul Rebeyrolle peut de nouveau se visiter depuis le 18 mai 2020 / © Espace Paul Rebeyrolle
L'espace Paul Rebeyrolle peut de nouveau se visiter depuis le 18 mai 2020 / © Espace Paul Rebeyrolle

 


A Eymoutiers, l'espace Paul Rebeyrolle a rouvert le lundi 18 mai avec un maximum de 30 visiteurs qui doivent obligatoirement être masqués (non-fourni). L'exposition permanente présente une cinquantaine de tableaux : il accueille cette année un tout récent prêt privé : "Le Mépris 1" (série Le Sac de Madame Tellikdjian).

 

Le Moulin du Gôt et la cité des insectes rouvrent le 21 mai

 
Les marque-page en papier recyclé et impression à partir de vignettes anciennes, en bois où en métal, sont disponibles à la boutique du moulin / © Moulin du Gôt
Les marque-page en papier recyclé et impression à partir de vignettes anciennes, en bois où en métal, sont disponibles à la boutique du moulin / © Moulin du Gôt

Au Moulin du Gôt à Saint-Léonard de Noblat, les portes rouvriront pour l'Ascension, jeudi 21 mai 2020, avec réservation obligatoire pour les visiteurs. Au programme : l'exposition "Influences nippones : du kimono au manga, une culture du papier".
 
Régine et Jim Elliott sont fin prêts ! / © Cité des insectes
Régine et Jim Elliott sont fin prêts ! / © Cité des insectes

Réouverture également le 21 mai pour la Cité des Insectes de Nedde qui prévoit aussi des réservations par internet pour son exposition "L'insecte dans tous ses états!" avec "un parcours créatif dans le musée et les jardins".
 

En plein air au musée de l'homme de Néandertal


En Corrèze, le musée de l'homme de Néandertal de La Chapelle aux Saints organise dès le 20 mai des ateliers "en extérieur et en petit comité" avec réservations pour les familles qui souhaitent  en savoir plus sur la préhistoire.
 

 

Des réouvertures en ordre dispersé

A Limoges, le BAL, le musée des beaux-arts annonce une réouverture possible début juin. "Nous mettons actuellement en place tous les aménagements de sécurité sanitaire nécessaires pour vous recevoir au plus vite explique-t-on sur la page facebook. Si toutes les conditions sont réunies, nous pourrons vous accueillir à partir du mercredi 3 juin !"
 
 

Vassivière en partie rouvert


Le Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière, lui, se prépare à une "réouverture partielle à partir du mardi 2 juin", les week-ends de 14h à 18h pour les individuels et la semaine de 14h à 18h sur réservation pour les groupes n'excédant pas 10 personnes.

Outre les œuvres du Bois de sculptures sur l’île de Vassivière, la librairie et l’exposition "Formule du Temps" seront accessibles. Diplômée de l’école nationale des Beaux-Arts de Paris section multimédia dans l’atelier de Christian Boltanski, l'artiste polonaise Angelika Markul y présente "un ensemble d'installations vidéo immersives, de tableaux et de sculptures de cire et de bronze à la frontière de l'art, de la science et de la science-fiction".
 

Réouverture prévue le 10 juin pour le musée du Président Jacques Chirac


Le musée du Président Jacques Chirac, lui, devrait à nouveau recevoir du public à partir du 10 juin. "C'est la date que nous nous sommes fixés, nous confirme la conservatrice Catherine Combrouze Lafaye, et nous faisons tout pour être prêts. Mettre en place des sens de circulations dans de grands espaces de 2000 m2 n'est pas simple !"

J'invite les corréziens et les touristes à venir au musée découvrir notre exposition déjà en place. Nous travaillons à rendre le lieu le plus aéré, le plus gai possible. La grande expo sur le Trésor de Tintignac qui devait débuter le 25 avril est prévue pour le 1er juillet. Quant à celle consacrée au Tour de France, elle se déroulera de mi-août à mi-septembre, à peu près en même temps que l'épreuve.
Catherine Combrouze Lafaye, conservatrice du Musée Jacques Chirac à Sarran

D'autres structures n'ont pas de date de réouverture

A Oradour-sur-Glane, première destination touristique de Haute-Vienne avec chaque année 300 000 visiteurs, le Centre de la Mémoire n'est pas encore en mesure d'annoncer une date de réouverture à l'heure où nous écrivons ces lignes (20 mai).


Même chose pour le Musée national Adrien Dubouché qui est en plein travail.

Une réouverture nécessite de commander du matériel (plexis, distributeurs de gel, signalétique), de former le personnel et d'établir des parcours, explique la directrice Céline Paul. Nous sommes un musée national, au même titre que le Louvre ou Orsay, et nous dépendons directement du Ministère de la Culture, donc je peux vous dire que nous y travaillons mais je ne peux pas vous donner de date.

Heureux hasard, le musée d'art et d'archéologie de Guéret, lui, est en travaux depuis plusieurs mois et ne doit rouvrir qu'en 2021. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus