Retour tant attendu du marché de Panazol ce dimanche

Du soleil, des paniers, des étals bien remplis... la bonne humeur revient enfin au centre de Panazol avec le retour tant attendu de son marché dominical. Alors que beaucoup d'autres marchés ouverts se tiennent depuis le 18 mai dernier, l'absence de ce grand rendez-vous du dimanche passait mal.

Beau soleil et belle fréquentation pour le retour attendu du marché de Panazol (Haute-Vienne)
Beau soleil et belle fréquentation pour le retour attendu du marché de Panazol (Haute-Vienne) © Emmanuel Denanot

C'est le rendez-vous incontournable du dimanche, pour les producteurs, exposants, habitants et habitantes de Panazol, mais aussi des communes à une cinquantaine de km alentour. Le marché de Panazol est le plus important marché dominical de Haute-Vienne car, en haute saison, il voit ses 150 stands arpentés par près de 4000 personnes en moyenne.

Alors beaucoup n'ont pas compris lorsque le Maire de Panazol, Jean-Paul Duret, a maintenu son annulation après le 18 mai, alors que le Préfet de la Haute-Vienne autorisait la réouverture des marchés ouverts. Il estimait alors que les mesures sanitaires étaient trop contraignantes et surtout incompatibles avec la convivialité naturelle d'un marché, à savoir un espace de deux mètres entre les étals et une plue grande aération des allées de circulation.

Une décision regrettée par Didier Besse, le Président du Syndicat des commerçants de marchés en Haute-Vienne, la grande distribution étant notamment ouverte pendant cette période. Mais attendre trois semaines de plus avant de voir revenir étals et paniers au centre de Panazol, c'était trop. Il était temps.

"C'était une nécessité, c'était vital, cet air de dimanche, cette affluence et un chiffre d'affaires substantiel"

 

Stand de Didier Besse Président du syndicat des commerçants des marchés de Haute-Vienne
Stand de Didier Besse Président du syndicat des commerçants des marchés de Haute-Vienne © Emmanuel Denanot France 3 Limousin

 

Un marché qui s'est tenu en tenant compte des conditions sanitaires imposées, à savoir une distance minimum de 1.50m entre les stands, de 3m en vis-à-vis, et bien sûr les masques obligatoires qui n'empêchent pas les discussions et les sourires. Laurent Primeur, maraîcher, apprécie "ça fait plaisir de revoir ses clients qu'on n'avait pas vus depuis 3 mois, ça fait du bien moralement et financièrement"

 

Grand retour du marché de Panazol depuis le déconfinement

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter