• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Météorites : la thèse du canular semble se confirmer

Météorites ou pas ? / © astronomes amateurs
Météorites ou pas ? / © astronomes amateurs

La pluie de météorites qui se serait abattue samedi 8 septembre sur Saint-Junien n’en serait pas vraiment une selon un spécialiste.
 

Par Franck Petit

Dimanche 9 septembre, quelques passionnés ont exploré le quartier dans lequel se serait abattue une pluie de météorites samedi 8 septembre. Ils ont récolté un certain nombre de pierre pour réaliser des photos qu’ils ont envoyées au muséum d’histoire naturelle de Paris.

Selon Patrice Guérin, membre actif de la société astronomique de France, il ne s’agitait pas de météorites. Ce grand collectionneur indique que les cailloux ne pourraient présenter que des surfaces recouvertes de croûte de fusion bien noire, ce qui n’est pas le cas.

Ces pierres n’ont rien d’extra-terrestre et semblent être du basalte bien de chez nous.


De plus, une météorite fraîchement tombée ne peut sentir le brûlé puisqu’elle est froide. Sa surface se refroidi pendant la période de chute libre. A 20 km d’altitude, sa température est de -150 degrés celsius !


Un exemple de météorite : 
 
Une vraie météorite, issue de la collection privée de Patrice Guérin / © Patrice Guérin
Une vraie météorite, issue de la collection privée de Patrice Guérin / © Patrice Guérin

 

Sur le même sujet

Le prix Maison Rouge à Biarritz

Les + Lus