Raymond Poulidor, un nom pour des rues et des stades

Raymond Poulidor est décédé mercredi 13 novembre 2019 à l'âge de 83 ans. De son vivant, cette légende du cyclisme aura donné son nom à plusieurs rues et plusieurs enceintes sportives, essentiellement en Limousin d'où il était originaire. 

L'avenue Raymon Poulidor à Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne)
L'avenue Raymon Poulidor à Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne) © Franck Petit - France 3 Limousin
Peut-être n'égalera-t-il jamais les près de 4 000 rues qui portent le nom de Charles de Gaulle en France, mais Raymond Poulidor laissera son empreinte dans des villes et villages du pays. Alors que cette légende du cyclisme vient de s'éteindre, stades et rues portent déjà son nom. 

  

Six rues...

C'est essentiellement en Limousin que le nom du champion s'affiche au coin d'une maison ou dans des lieux sportifs. A Saint-Léonard-de Noblat, commune où il résidait, c'est même une avenue qui a été ainsi baptisée. La plaque a été officiellement dévoilée le 12 juillet 2004. 

Une rue Raymond Poulidor se trouve à Sauviat-sur-Vige. C'est dans cette commune, que pour les 16 ans de Poulidor, un marchand de bicyclettes lui a offert un vélo demi-course.  
Il existe également une rue Poulidor à Vayres ainsi qu' Oradour-sur-Vayres ou encore à Perpezac-le-Noir. Plus surprenant, on en trouve une à Marignane dans les Bouches-du-Rhône. En fait, la ville a consacré tout un quartier à des gloires sportives comme Jazy Drut, Hinault,  Mimoun (un autre Limousin... d'adoption). 
  

Un stade, deux gymnases et un vélodrome

Saint-Léonard-de-Noblat ne s'est pas contenté d'une avenue puisque le stade s'appelle également "stade Raymond Poulidor", tout comme un gymnase à Sainte-Geneviève-des-Bois dans l'Essonne et  à Nazelles-Négron dans l'Indre.
 

L'événement le plus marquant, parce que sans doute le plus récent, a été l'inauguration du "vélodrome Raymond Poulidor" de Bonnac-la-Côte en Haute-Vienne, en sa présence, en juillet 2019. 
 
 
Le 3 juillet 2019, Raymond Poulidor (pantalon vert clair) assiste à l’inauguration du vélodrome de Bonnac-la-Côte qui porte son nom.
Le 3 juillet 2019, Raymond Poulidor (pantalon vert clair) assiste à l’inauguration du vélodrome de Bonnac-la-Côte qui porte son nom. © Eric Boutin - France 3 Limousin


Pour la petite ou la grande Histoire...

Il faut savoir qu'aucune loi ne régit la dénomination des rues en France. C'est de la compétence du Conseil municipal et le sujet doit faire l'objet d'une délibération. Selon le site maire-info.com, en règle générale, le nom choisi ne doit pas "porter atteinte à l’image de la commune" , ni "heurter la sensibilité des personnes" et ne doit pas être de nature à provoquer un trouble à l’ordre public. Il n'est pas nécessaire d'obtenir l'accord de la famille.

D'après Lorant Deutsch, spécialiste des rues parisiennes, " Richelieu est l'un des premiers personnages de l'histoire qui a eu le privilège de recevoir, de son vivant, une rue à son nom, en 1634."
A Paris, normalement, une rue ne peut porter le nom d'une personne qui n'est pas décédée de puis moins de 5 ans, mais la règle a été enfreinte à plusieurs reprises
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société cyclisme sport décès faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter