VIDEO. Témoignage exclusif autour de la mystérieuse disparition d'un habitant de Haute-Vienne

Publié le
Écrit par Martial Codet-Boisse

Après le vol d'une voiture à Luneau dans l'Allier le 12 novembre, deux hommes ont avoué le meurtre d'un Haut-Viennois. La victime avait une maison dans le village de Saint-Barbant. Ils se seraient débarrassés du corps aux abords de la RN 145. Notre équipe a recueilli un témoignage exclusif.

Que s'est-il passé la nuit du 11 au 12 novembre dans ce hameau situé à la frontière entre la Haute-Vienne et le département de la Vienne ?

Samedi 12 novembre, en début d'après-midi, Eliane Raynaud est en train de nourrir ses volailles lorsqu'elle entend la voiture de son voisin démarrer...

"Ça calait, ils réessayaient, ça calait, ça redémarrait. On entendait un bruit et quand ils ont reculé, ils ont accroché le camping-car de monsieur Billard (l'homme disparu). Là, j'ai vu que ce n'était pas normal, ce n'était pas lui qui conduisait", raconte Eliane Raynaud. 

A l'intérieur, deux jeunes hommes, chaudement vêtus et portant des gants bleus, détail qu'Eliane remarque tout de suite. Il pourrait s'agir des deux suspects de 18 et 19 ans interpellés dans l'Allier.

"Donc là je me suis avancée , je me suis permise de leur demander ce qu'ils cherchaient, ce qu'ils voulaient. Ils m'ont répondu qu'ils s'étaient trompés de route et ils sont partis vivement, à toute allure."

De nombreuses questions sans réponse

Les deux individus ont reconnu le meurtre : transportaient-ils le cadavre dans le coffre ? L'enquête suit son cours. L'homme avait 69 ans, vivait seul, résidait en Suisse mais passait ses vacances dans cette maison familiale.

Seul son véhicule a été aperçu ce jour-là. Comment les deux suspects sont-ils arrivés jusque-là ? Le hameau se trouve à six kilomètres du village le plus proche. Le sexagénaire et les deux jeunes hommes se connaissaient-ils ? Eliane attend des réponses.

"On rumine beaucoup parce qu'on se dit qu'il n'était pas comme ça. On se dit : qu'est-ce qui a pu vraiment se passer pour qu'il ne soit plus là ? S'il est arrivé quelque chose, il est où ?"

Des interrogations que seule la découverte du corps de l'homme pourraient lever. Des recherches sont toujours en cours le long de la Nationale 145 où les deux suspects affirment avoir abandonné la dépouille.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité