Triple saut : Jeanine Assani-Issouf est vice-championne de France mais ne se qualifie pas pour les JO

Avec un saut à 13,66 mètres, Jeanine Assani-Issouf est devenue vice-championne de France de triple saut ce dimanche à Angers. Une performance qui ne lui permet pas de se qualifier pour les JO de Tokyo. 

Jeanine Assani-Issouf lors du meeting de Beaublanc le 19 mai dernier à Limoges
Jeanine Assani-Issouf lors du meeting de Beaublanc le 19 mai dernier à Limoges

Le challenge de Jeanine Assani-Issouf était celui-ci : réaliser un saut de 14,32 mètres au moins, les minima olympiques, lors des championnats de France Elites qui se déroulaient du 25 au 27 juin à Angers. 

Une médaille d'argent

Le meilleur de ses 6 sauts à 13,66 mètres fait d'elle la vice-championne de France, mais ne lui permet pas de décrocher un ticket pour les JO de Tokyo. 

La triple sauteuse licenciée à Limoges Athlé avait pourtant réalisé un saut de 13,94 mètres, lors de sa dernière compétition à Marseille, ce qui semblait de bon présage pour une qualification aux JO, mais elle n'a pas su faire mieux lors de ces championnats de France. 

Son meilleur saut en compétition était de 14,43 mètres en juillet 2018, à Albi. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport athlétisme