L’hôpital toujours en colère : prime COVID ou pas, les personnels soignants manifestent contre le gouvernement

Le coronavirus est toujours là. Le mécontentement aussi. Marie-Ange Cristofari évoque la crise sociale que traverse toutes celles et ceux qui travaillent dans le secteur de la santé ce mercredi 24 juin dans Disputandum, le débat citoyen, sur France 3 NoA à 21 h 10.
Manifestation du personnel soignant dans les rues de Bordeaux le 16 juin 2020.
Manifestation du personnel soignant dans les rues de Bordeaux le 16 juin 2020. © France 3 Aquitaine

Nous l’avons peut-être oublié, mais les personnels de santé que sont les médecins urgentistes et les infirmières réclament depuis des mois de meilleures conditions de travail, des postes supplémentaires et des salaires plus élevés.

L’arrivée de la Covid-19 a mobilisé tous les acteurs de ce secteur et a eu pour effet de mettre de côté la grogne.

La France dans son ensemble a constaté l’admirable dévouement de ces hommes et ses femmes face au virus. Chaque soir à 20 h nombreux ont été les citoyens à applaudir à leurs fenêtres pour leur rendre hommage.

Le 25 mars 2020, le Président de la République a pris un engagement pour la création d’un plan massif d’investissement et de revalorisation de l’ensemble des carrières. Il a annoncé la tenue d’un « Ségur de la santé ».

En avril, le Président de la République a annoncé le versement d’une prime à tous les soignants. Pour certains, le montant est trop peu ; pour d’autres, il faut accorder cette prime aux personnels non-soignants que sont les techniciens et qui exercent leur métier au sein des centres hospitaliers et qui courent comme les autres les mêmes risques sanitaires.

Mais le déconfinement a permis aussi de libérer de nouveau la parole et le droit de manifester.

Ainsi à l’appel d’un mouvement syndical national, ils étaient des milliers à battre le pavé mardi 16 juin pour réclamer de nouveau une revalorisation de leurs métiers.

Les invités de Marie-Ange Cristofari:

REVOIR L'ÉMISSION :

Fréquences .3NoA
Fréquences .3NoA

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19 disputandum à l'antenne vos rendez-vous noa