Albany : vers une reprise provisoire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-France MANY

Journée mouvementée pour les 133 salariés de l'entreprise saint-juniaude menacée de fermeture.

Cet après-midi, la population de Saint-Junien a marqué son soutien au personnel d'Albany au cours d'une manifestation qui a réuni un millier de personnes. La direction a ensuite à nouveau reçu les représentants du personnels.

Ceux-ci ont réclamé une cellule psychologique pour des salariés déboussolés après 6 jours d'abandon. La direction s'est contentée d'annoncer une réunion du CHSCT à 9h30 demain jeudi et demande aux salariés de reprendre le travail soit à 5h soit à 8h. Par ailleurs les responsables de l'usine de Saint-Junien font appel à l'inspecteur du travail pour contrôler l'état des machines. La direction n'a pas indiqué qu'elle abandonnait son projet de fermeture du site Saint-Juniaud qui reste donc d'actualité.

Interventions

Ce matin,  le ministre du travail Xavier Bertrand avait indiqué attendre la réouverture du de l'usine "dans les prochaines heures".

Dans un courrier le candidat du Front de gauche à la présidentielle, Jean-Luc Mélanchon, assure les salariés de son "entière solidarité" et dénonce un "gachis humain, social et économique" si l'usine fermait. Demain jeudi, c'est le député socialiste Arnaud Montebourg qui se rendra sur place.

Albany : vers une reprise provisoire

Les salariés d'Albany ont manifesté à Saint-Junien par France-3-Limousin