Le CHRU condamné

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Martial Jonquard

Une erreur de diagnostic a été sanctionnée par le tribunal administratif de Limoges.

*

Maltraitance ou maladie des "os de verre" ? Le CHRU de Limoges a été condamné à indemniser des parents de Dordogne, après avoir signalé à tort un cas de maltraitance sur leur nourrisson. L'affaire remonte à 2007.

Amené au CHRU alors qu'il  souffrait de bleus, voire de fractures, le bébé avait été ensuite séparé de ses parents, après un premier diagnostic de maltraitance. Mais après expertise, il aurait en fait souffert d'ostéogénèse imparfaite, ce qu’on appelle la "maladie des os de verre". Le CHRU a donc été condamné à 30 000 euros de dommages et intérêts.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité