Poitiers : le poète et romancier Georges Bonnet est mort à 101 ans

Après une carrière de professeur de sport à l'université de Poitiers, Georges Bonnet avait débuté une carrière de poète et de romancier. Nous l'avions rencontré pour l'un de ses derniers livres "Entre deux mots la nuit", consacré à son épouse.

Georges Bonnet, à son domicile de Poitiers, en 2012.
Georges Bonnet, à son domicile de Poitiers, en 2012. © Laurent Gautier / France Télévisions

C'était une figure discrète à Poitiers. Georges Bonnet, poète reconnu et publié à la fois par des maisons d'éditions à Paris (Flammarion) et en Poitou-Charentes (L'Escampette, Le Temps qu'il fait), s'est éteint ce lundi 22 février à l'âge de 101 ans.

Il est notamment l'auteur de "Un si bel été" (Flammarion, 2000) et de "Un bref moment de bonheur" (Flammarion 2004) qui ont connu un succès critique et public. "Un bref moment de bonheur" est une évocation de son enfance, en Charente-Maritime. 

A Poitiers, des générations d'étudiants se souviennent du professeur de sport. Georges Bonnet a enseigné à l'université avec sa femme, également professeur de sport. Des années plus tard, il écrira sur son épouse et sur la maladie qui l'a emportée dans un livre bouleversant, "Entre deux mots, la nuit" (L'Escampette, 2012), pour lequel nous l'avions rencontré chez lui en 2012. 

Rencontre avec Georges Bonnet pour son livre "Entre deux mots, la nuit" (L'Escampette, 2012)

Poitiers (86) : rencontre avec Georges Bonnet

De cette période difficile, Georges Bonnet tire un récit sans pathos, poétique. Un témoignage précieux et émouvant.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres culture littérature université éducation société