L'abstention remporte le 1er tour des élections régionales et départementales en Haute-Vienne, Creuse et Corrèze

Publié le Mis à jour le

La moyenne d’abstention nationale dépasse les 66%. L’ex-Limousin n’atteint pas ce score, cependant 6 votants sur 10 ne sont pas déplacés ce dimanche 20 juin. Chiffres et analyse du politologue Thomas Marty…

Haute-Vienne

C’est ce département qui a le plus boudé les urnes dans l’ex-Limousin avec près de 20 points d'abstention de plus qu’en 2015.

  • Au niveau régional l’abstention grimpe à 62,87% des inscrits. Une abstention qui avait atteint 45,03% en 2015.
  • Sur le plan départemental, l’abstention est à 62,75%, elle était de 42,19% en 2015.

Une abstention, vraie interpellation citoyenne, analyse Thomas Marty, politologue, chercheur en sciences politiques à l'Université de Limoges :

"L'abstention est de 20 points supérieure par rapport à ce qu'elle était aux départementales de 2015. C'est une vraie interpellation citoyenne. Les facteurs sont bien connus : la Covid, l'éloignement des grandes régions, l'éloignement aussi des nouveaux grands cantons qui existent depuis une mandature seulement et sont peu connus des citoyens. On peut aussi rajouter l'offre politique peu lisible."

Creuse

Les électeurs se sont un tout petit peu plus déplacés en Creuse qu’en Haute-Vienne ce dimanche 20 juin mais, comme ailleurs, le taux d’abstention s’envole.

  • Au niveau régional l’abstention monte à 60,69% des inscrits. Elle avait atteint 50,29% en 2015.
  • Sur le plan départemental, l’abstention est à 60,59%, elle était de 41,35% en 2015.

Un désintérêt face à la complexité d’un double scrutin, une défiance aussi des électeurs limousins face à la Nouvelle-Aquitaine, comme l’explique le politologue Thomas Marty :

"II y a tellement de facteurs qui concourent à ce que l’abstention soit très forte : la Covid, la difficulté de comprendre ce qu’est la région Nouvelle-Aquitaine aussi. Si la participation est plus faible en Limousin, c’est également car la défiance envers la Nouvelle-Aquitaine y est relativement forte. Il ne faut pas oublier que le Limousin s’est aussi très fortement mobilisé sur le mouvement des Gilets jaunes qui est le seul mouvement social de ces dernières années." 

Analyse du politologue Thomas Marty suite au 1er tour des élections départementales

Corrèze

C’est en Corrèze où l’on a le mieux voté dans l’ex-Limousin, même si dans ce département le taux d’abstention y est supérieur de plus de 10 points par rapport à 2015.

  • Au niveau régional l’abstention atteint 58,33% des inscrits. Elle était de 45,61% en 2015.
  • Sur le plan départemental, l’abstention est à 57,87%, en 2015 elle atteignait 40,40%.

Une désaffection des urnes qui inquiète l'ancien président de la République François Hollande, interrogé par Noëlle Vaille et Frédérique Bordes à l'issue de son vote à Tulle.

Réaction de François Hollande à l'issue du 1er tour

"C'est la vie démocratique qui est en cause. Voter c'est non seulement un devoir mais c'est aussi une participation pour que le choix de l'avenir soit décidé par les citoyens eux-mêmes et pas par d'autres...Quelles que soient les déceptions, quelles que soient les difficultés d'ordre sanitaires, climatiques, il faut venir voter... Je me désole chaque fois que j'entends des hommes et des femmes penser que l'élection n'est plus l'élément essentiel de la démocratie."