Tempête Justine en Aquitaine : la pluie et le vent persistent avec de nouvelles inondations ce lundi 1 er février

De nombreuses routes sont coupées ce matin dans les cinq départements d'Aquitaine. Tous sont en vigilance orange pour crues. La pluie tombée le week-end dernier, sur des sols déjà gorgés d'eau, a provoqué de nombreuses inondations. La situation ne devrait pas s'arranger ce lundi 1er février.

De nombreuses routes sont inondées comme ici dans les Landes, la plus grande vigilance est recommandée
De nombreuses routes sont inondées comme ici dans les Landes, la plus grande vigilance est recommandée © F3 Aquitaine

Les pompiers sont débordés d'appels ce lundi matin 1er février pour des caves et maisons inondées, conséquences des intenses précipitations qui se sont abattues samedi et dimanche dans la région. En Lot-et-Garonne, ils sont aussi intervenus pour aider à retirer des arbres tombés sur des routes et des habitations. Dans ce département, la préfecture a décidé de suspendre les transports scolaires dans les secteurs les plus touchés. 

 

 

Météo France a observé des cumuls de 20 à 25 mm d'eau tombée entre 18 heures dimanche et 6 h ce lundi matin. De nombreux cours d'eau débordent et entraînent des difficultés de circulation.

En Gironde et en Dordogne, "les coefficients de marée élevés combinés à une surcote liée à la tempête Justine engendrent des débordements importants sur la confluence Garonne Dordogne. Ils sont aggravés par les débits importants en provenance de la Garonne sur Bordeaux, et de l'Isle, de la Dronne et de la Dordogne à Libourne" indiquent les spécialistes de Vigicrue.

 

La carte de Vigicrue ce lundi 1er février à 7h30 montre les cours d'eau qui risquent de provoquer des inondations
La carte de Vigicrue ce lundi 1er février à 7h30 montre les cours d'eau qui risquent de provoquer des inondations © Vigicrues

 

Ils alertent également sur une fonte des neiges en moyenne altitude qui pourrait s'ajouter aux pluies et aggraver la situation mardi en aval.

D'autant que "ces pluies se produisent sur des sols déjà détrempés et s'écoulent dans des cours d'eau assez chargés" prévient Météo France.

 

 

A Bordeaux, les quais de la Garonne ont été temporairement fermés à la circulation ce matin ainsi qu'une vingtaine de voies comme l'indique un communiqué de la mairie. Ces interdictions ont été levées à 11 heures. Seules les promenades piétonnes et voies cyclables restent fermées à certains endroits le long du fleuve ainsi que les parcs, jardins et cimetières.

 

 

Dans l'agglomération, les transports en commun ont également été perturbés. 

 

La Garonne a atteint un pic de 6 m 76 ce lundi matin avant d'amorcer une décrue. Une remontée des eaux est prévue à 22h10 ce soir et à 10h30 mardi matin avec les marées hautes. Les niveaux devraient être moins élevés.
La Garonne a atteint un pic de 6 m 76 ce lundi matin avant d'amorcer une décrue. Une remontée des eaux est prévue à 22h10 ce soir et à 10h30 mardi matin avec les marées hautes. Les niveaux devraient être moins élevés. © C. Lehesran

 

La Garonne est montée jusqu'à 6 m 76 ce lundi matin aux alentours de 9 heures, son niveau le plus haut depuis mars 2014. Elle avait alors atteint les 6 m 77. Le niveau a commencé à redescendre avec le recul de la marée. A 9h20 Vigicrue relevait 6 m 66, à 9h30 6 m 59. 

 

 

A Libourne, la Dordogne a atteint les 6 m 14 à 9h30 ce lundi matin, son niveau le plus haut depuis la tempête de décembre 1999. Les eaux étaient montées à 6 m 36, un record. La décrue devrait s'amorcer aux alentours de 11 heures.

Il convient d'observer la plus grande prudence aux abords des cours d'eau.

De nouvelles crues sont annoncées ce soir aux alentours de 22h10 à Bordeaux et 23h10 à Libourne ainsi que mardi matin (10h35 à Bordeaux et 11h35 à Libourne) avec le retour des marées hautes. Selon les prévisions, les niveaux seront élevés mais plus faibles que ce lundi matin avec des coefficients de marée en baisse :  92 ce matin, 90 ce soir et 87 demain matin.

En Lot-et-Garonne où la préfecture a ouvert une cellule de crise, la situation devrait s'aggraver d'ici ce soir. La Garonne notamment pourrait encore monter de 10 à 20 cm. Son pic était de 7 m 52 ce matin à Marmande, Vigicrue prévoit une crue à 7 m 70 à 15 heures, puis 8 mètres à 20 heures et enfiin 8 m 20 aux alentours de 23 heures. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque inondations météo intempéries