Captures accidentelles de dauphins : les bateaux de pêche seront bientôt équipés de caméras

Pour lutter contre les captures accidentelles de dauphins par des fileyeurs, le minsitère de la Mer préconise d'équiper les bateaux de caméras. Une mesure insuffisante pour les défenseurs de l'environnement.

Les caméras devront équiper certains fileyeurs
Les caméras devront équiper certains fileyeurs © France 3 Aquitaine
Des dauphins accidentellement capturés par des fileyeurs. La scène est malheureusement récurrente. L'association Sea Shepherd s'est mobilisée à plusieurs reprises pour dénoncer, et parfois filmer, les pêcheurs pris sur le fait.

La pose de caméras sur les chalutiers permettrait-elles d'éviter cela ? C'est en tout cas le pari fait  par le ministère de la Mer, qui souhaite contrôler les captures des pêcheurs afin d'établir un état des lieux des espèces remontées.
Marin-pêcheur à Capbreton, Nicolas Lafargue a lui-même attrapé trois dauphins dans ses filets. S'il n'est pas opposé à l'idée de filmer sa pêche, il s'inquiète pour la vie privée de son équipage et y met des conditions. "Il faut savoir où on va la mettre, et comment on va la mettre en route, qui va traiter les données... Je veux bien me porter volontaire, mais il faut que les choses soient bien mises en place".

Répulsif accoustique

Comme Nicolas Lafargue, une vingtaine de pêcheurs devraient équiper leur bateau de caméras dans les prochains mois. Un engagement pris par Annick Girardin, ministre de la Mer, qui souhaite mener des études autour de ces captures accidentelles. A ceci s'ajoute la mise en place de dispositifs répulsifs acoustiques, un survol aérien des bateaux et l'obligation de déclarer les captures par les pêcheurs.

"Lobby contre lobby"

Les associations de protection de l'environnement avaient elles suggéré d'interrompre pendant deux semaines la pêche dans le golfe de Gascogne afin de limiter les captures.  Elles estiment insuffisantes les mesures prises par le gouvernement. "C'est lobby contre lobby, et une nouvelle fois le lobby économique l'emporte sur le lobby environnemental, dénonce Georges Cingal, représentant dans les Landes de France nature environnement.  Ce gouvernement ne me surprend plus. Les mauvaises décisions, on peut en faire un collier de perles".

Plus de  1 200 dauphins sont retrouvés morts chaque année, pour la plupart victimes d'engins de pêche.

Voir le reportage de France 3 Aquitaine
Dauphins capturés par les pêcheurs : des caméras sur les fileyeurs

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie environnement