La gendarmerie des Landes rediffuse le portrait-robot d'un homme recherché pour deux agressions sexuelles

Portrait-robot de l'homme recherché pour des faits de viol en 2009, réactualisé avec les nouvelles techniques. L'homme était âgé d'une trentaine d'années au moments des faits. / © Gendarmerie des Landes
Portrait-robot de l'homme recherché pour des faits de viol en 2009, réactualisé avec les nouvelles techniques. L'homme était âgé d'une trentaine d'années au moments des faits. / © Gendarmerie des Landes

Les faits de viol sur deux jeunes femmes datent de juillet 2009 à Anglet et Soustons. Grâce à de nouveaux éléments et un logiciel plus performant, la brigade de recherche de Dax publie ce portrait-robot 10 ans après. Les enquêteurs ont également relancé l'appel à témoin

Par America Lopez

La brigade de recherche de la gendarmerie de Dax rediffuse un portrait-robot d'un violeur présumé recherché pour des faits de viol durant l'été 2009 dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques.
 

Deux victimes connues en 2009 


Deux jeunes femmes ont été agressées durant l'été 2009. Pour la première, les faits se sont déroulés le 3 juillet 2019 dans la forêt de Chiberta à Anglet (64), et pour la seconde, le 13 juillet 2009 en sortie de plage à Soustons (40).

Ces agressions sexuelles se sont déroulées en pleine journée et ont été commises par le même individu, précise la gendarmerie des Landes dans son appel à témoins.

Les enquêteurs ont donné des indications précises sur le déroulé des faits.  

A Soustons, la victime était une femme de 26 ans originaire de Saint Paul lès Dax. Il était 17 heures ce mardi 13 juillet 2009, elle rentrait de la plage par un chemin forestier. L'homme, habillé seulement d'un tee shirt, l'avait agressé avant de remonter dans sa voiture et de prendre la fuite.  

L'homme, décrit par les deux victimes connues, était âgé d'une trentaine d'année en 2009. Un physique trapu de rugbyman, musclé,  environ 1m70, les cheveux courts et des yeux bleus. 
 

 

Appel à témoin relancé dix ans après


Avec ce nouveau portrait robot, qui a pu être réalisé grâce à de nouveaux éléments et à un logiciel plus récent et efficace, les gendarmes de la brigade de recherche de Dax espèrent susciter de nouveaux témoignages ou identifier de nouvelles victimes potentielles. 

Si vous avez des informations, il faut contacter la brigade de Soustons au 05 58 41 44 48. 

Sur le même sujet

Les + Lus