VIDÉO. "De la joie, de la bonne humeur, de la musique !", au premier jour des fêtes de Dax

durée de la vidéo : 00h01mn38s
Au premier jour des fêtes de Dax, les festayres étaient au rendez-vous, vendredi 11 août. ©France 3 Aquitaine

La ville s'est parée de rouge et de blanc le temps des fêtes qui durent jusqu'au mardi 15 août.

"Vive la fête chez nous à Dax !" C’est parti pour la dernière des grandes ferias estivales. Acclamé par les milliers de festayres réunis sur le parvis de l’hôtel de ville, le maire de Dax a donné le coup d’envoi en grande pompe et en fanfare vendredi 11 août à midi. 

"Il y aura du monde cette année, pour notre plus grand bonheur !", a lancé le maire Julien Dubois. "On a tout mis en place pour que ça se passe bien pour tout le monde, que tout soit sécurisé et que tout le monde puisse en profiter sans aucun problème."

Tradition des fêtes de Dax, les clés de la ville reviennent cette année à trois jeunes membres d’associations dacquoises : l’harmonie de la Nèhe, les danseuses des Gouyats et la banda des Calientes. Ils sont parés pour la fête qui durera cinq jours.

Et pour cette édition 2023, ils se souhaitent tous beaucoup de joie. "Du plaisir, du bonheur et surtout s’amuser", lance un des gardiens des clés. "De la joie, de la bonne humeur, de la musique", enchaine son camarade. 

"Retrouver l’esprit des fêtes"

Les festayres dacquois ont enchainé très vite et en nombre les festivités dans une ville surchauffée. "Là, on est content de retrouver l’esprit des fêtes pour ce mois d'août, c’est vraiment génial de refaire les fêtes de Dax", explique une jeune femme venue de Linxe (40).

Il y a ceux qui découvrent et viennent de loin. Et ceux qui ont prévu de faire monter l'ambiance crescendo. "Le programme, c'est commencer doucement, et continuer un peu plus fort pour finir la soirée en beauté tout à l’heure ou demain... ou après-demain...", expose ce festayres dacquois.

Enfin, il y a ceux qui se ménagent. Des ferias, ça dure plusieurs jours… "On se prend un petit moment de calme", explique Laurence, assise à l'ombre dans l'herbe. "Là, il fait encore un peu chaud, mais ça ira mieux ce soir, ça bougera plus surement", renchérit Thierry. 

Quelle que soit la méthode, les festayres comptent profiter jusqu’au bout de cette dernière grande feria de l’été.