Après le drame de Bayonne, les fêtes de Dax s'organisent sous le signe de la sécurité

durée de la vidéo : 00h01mn46s
Dans les Landes, Dax se prépare à cinq jours de feria ! Après Bayonne, ces fêtes dacquoises sont celles qui attirent le plus grand nombre de festayres. Elles s'annoncent donc sous haute surveillance, notamment après l'agression mortelle de Bayonne. ©Reportage : Alexandre Perrin et Juliette Bisiaux

Dans les Landes, Dax se prépare à cinq jours de feria ! Après Bayonne, ces fêtes dacquoises sont celles qui attirent le plus grand nombre de festayres. Elles s'annoncent donc sous haute surveillance, notamment après l'agression mortelle de Bayonne.

À Dax, les espaces verts et certains monuments s'encerclent de barrières metalliques en ce début août. Les employés de la ville sont à pied d'œuvre depuis une semaine pour préparer la venue de 800 000 festayres sur les cinq jours de la feria, du 11 au 15 août. Cette fréquentation massive place la question de la sécurité au cœur des préoccupations.

"Il faut que le dispositif d'organisation, notamment sur le plan de la sécurité et des secours, soit efficace. C'est ce à quoi nous nous employons depuis des mois," concède Julien Dubois, maire (divers centre) de Dax.

270 agents des forces de sécurité seront déployés cette année, auxquels s'ajoutent deux unités de forces mobiles. Vingt-huit points de contrôle vont de même être installés.

"Ces forces de sécurité, ce sont des policiers et gendarmes pour l'essentiel, explique Françoise Tahéri, préfète des Landes. Il y aura bien évidemment les effectifs de la sécurité publique des Landes, des renforts spécialisés avec des brigades cynophiles, des compagnies d'intervention, des BAC."

La crainte d'un drame

Les agressions sexuelles et les violences en général mobilisent aussi les services du parquet. Après le décès d'un homme agressé pendant les fêtes de Bayonne, le procureur de la République de Dax met en garde. "Le citoyen peut profiter de la feria, c'est un droit qui exige en contrepartie des devoirs. Il faut rappeler le délit de non-assistance à personne en danger, pour quiconque pourrait agir pour empêcher la commission d'un délit ou d'un crime. (...) On a l'obligation d'agir," souligne Benoît Fontaine.

Les fêtes de Dax débutent ce vendredi 11 août et se clôtureront mercredi 15 août.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité