Décès de deux jeunes dans les Landes : le conducteur de l'autre véhicule a fait une tentative de suicide après l'accident

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christine Le Hesran

Les circonstances sont encore floues. Le procureur de la République a confirmé que le conducteur d'un des deux véhicules impliqués dans ce choc frontal a tenté de se suicider après les faits, survenus vers 2 heures du matin sur la route départementale à Saint-Martin d'Oney.

Dans le secteur de Saint-Martin d'Oney, tout le monde est encore sous le choc de ce terrible accident de la route qui a fait pour l'heure deux victimes, deux jeunes de 20 ans, à bord du même véhicule. Ils rentraient de Bordeaux sur cette  départementale tout en ligne droite et bordée de pins à cet endroit. Il était environ deux heures du matin. 
Les circonstances restent à éclaircir pour le procureur de Mont-de-Marsan Olivier Janson. Mais cet après-midi, il a livré une première information sur ce drame particulier.

Tentative de suicide

Le conducteur du Pick up, l'un des deux véhicules entrés en collision, constatant la mort de deux jeunes hommes du véhicule percuté de face, a tenté de mettre fin à ses jours. L'homme de 26 ans, originaire du Gers et chasseur, est allé chercher son arme à feu dans son véhicule et aurait visé sa tête. Un sentiment de culpabilité l'aurait conduit à ce geste.

Les premiers témoignages effectivement vont dans ce sens, des propos tenus selon lesquels il était catastrophé par l'accident survenu.

Olivier Janson

- procureur de la république de Mont-de-Marsan

Il est toujours dans un état critique. Il a été transporté à l'hôpital Pellegrin de Bordeaux. 

Circonstances encore incertaines

Les deux victimes sont âgées de 20 ans et seraient originaires de Saint-Pierre du Mont près de Mont-de-Marsan. Ils circulaient à bord d'un véhicule BMW. Le choc a été extrêmement violent d'après le Procureur et les deux jeunes hommes ont été éjectés du véhicule. Une troisième personne, installée à l'arrière, a été légèrement blessée d'après le maire de la commune Philippe Saës qui a été appelé pour se rendre sur place durant la nuit. Preuve de cette violence, l'un des véhicules a été retrouvé à 30 mètres du lieu de l'impact supposé. Autant d'éléments qui pour l'heure ne permettent pas encore de déterminer lequel des véhicules serait à l'origine de l'accident. Il semble établi que les victimes n'avaient pas consommé d'alcool et, toujours selon le procureur, n'avaient pas eu de comportement à risque d'après des témoignages. 

Un troisième véhicule est impliqué. Il suivait le Pick Up, conduit par un ami. Lui aussi est chasseur et avait une arme à bord. Le procureur Olivier Janson a précisé que les deux hommes avaient consommé de l'alcool, précisant que c'est cet homme qui l'a indiqué aux enquêteurs. Ils avaient passé la soirée ensemble. 

La route départementale 834 a été fermée une partie de la journée afin que les gendarmes puissent réaliser les constatations sur place. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.