Forte suspicion de grippe aviaire dans un élevage des Landes : une zone de contrôle mise en place

Publié le Mis à jour le
Écrit par MK

La présence d'influenza aviaire de type H5 a été décelée dans un élevage landais. Des résultats qui doivent être confirmés par un deuxième laboratoire. Par précaution, une zone de contrôle temporaire est mise en place dans les communes du secteur.
 

Des traces du virus tant redouté ont bien été retrouvées dans un élevage landais. Samedi 5 décembre, un éleveur situé à Benesse-Maremne constate une forte mortalité parmi ses volailles. En cette période où le département se trouve en risque élevé de grippe aviaire, la suspicion d'une contamination au virus est forte. 

Des premières analyses positives

Des prélèvements sont immédiatement analysés par le laboratoire des Pyrénées et des Landes, établissement missionné pour la protection de l'environnement et la santé publique. C'est lui qui confirme le verdict : des traces d'influenza aviaire de type H5 ont été décelées.
Des résultats qui doivent encore être confirmés par le laboratoire d'analyse de référence.

Une quinzaine de communes en zone de contrôle temporaire

Dans l'attente, la préfecture des Landes a annoncé ce dimanche 6 décembre dans un communiqué mettre en place d'une zone de contrôle temporaire dans les communes du sud ouest du département.

Sont concernées par ces restrictions les communes de Benesse-Maremne, Angresse, Biaudos, Capbreton, Labenne, Ondres, Orx, Saint-André de Seignanx, Saint-Jean de Marsacq, Saint-Martin de Hinx, Saint-Martin de Seignanx, Saint-Vincent de Tyrosse, Saubrigues, Soorts-Hossegor et Tarnos.
 

Oiseaux confinés

Sur l'ensemble de ces communes, aucune volaille ou oiseau captif ne doit entrer ou sortir des exploitations. Les oiseaux doivent être confinés, et isolés afin d'éviter au maximum le contact avec les oiseaux sauvages, précise la préfecture.

L'accès à l'alimentation, à l'abreuvement, aux silos et stockage d'aliments doivent également être protégés. Des mesures qui s'appliquent à tous les détenteurs d'oiseaux, professionnels comme particuliers.
Les mouvements en provenance ou à destination d'exploitations d'oiseaux doivent être réduits au strict minimum, et accompagnés de mesures de précautions, telles que le nettoyage et la désinfection à l'entrée et à la sortie des exploitations.
 

Risque élevé dans l'ensemble du département

C'est l'ensemble des Landes qui est, en cette fin d'année, en risque élevé de grippe aviaire. Des mesures de précautions, telles que la pose de filets ou la surveillance quotidienne des oiseaux sont de mises.