Gouf de Capbreton : de Tolkien aux Pokémons, 822 propositions pour le concours de toponymie

Cet été, l'Ifremer a lancé un grand concours de toponymie pour permettre au public de nommer huit reliefs du Gouf de Capbreton, dans les Landes. Plus de 300 personnes ont participé, en proposant 822 noms. Découvrez ici les lauréats.
Le "zigzag énigmatique", l'un des huit reliefs du Gouf à baptiser lors de ce concours.
Le "zigzag énigmatique", l'un des huit reliefs du Gouf à baptiser lors de ce concours. © Ifremer

Ce dimanche 12 septembre, la 4e journée du Gouf est organisée à Capbreton, dans les Landes. C'est aussi l'occasion de révéler les lauréats du grand concours de toponymie lancé par l'Ifremer durant l'été. 

Pour rappel, les internautes avaient été incités à créer des noms pour huit reliefs de cet immense canyon sous-marin. Derrière ce concours, un enjeu majeur : faire connaître le Gouf et ses richesses.

822 propositions 

"On ne protège que ce que l'on connaît", expliquait alors Jean-François Bourillet, directeur adjoint du département "Ressources physiques et écosystèmes au fond de mer" de l'Ifremer. "Et, à nos yeux, tant qu’une chose n’est pas nommée, elle n’existe pas."

Cette initiative a connu un beau succès, car 301 personnes ont soumis des propositions pour les huit reliefs concernés. Au total, les huit membres du jury ont dû départager 822 idées de noms, soit une centaine en moyenne pour chaque lieu.

Carte : les huit lieux et leurs noms provisoires dans l'attente du concours. 

Les internautes sont invités à proposer des noms pour les huit reliefs listés sur la carte ci-dessous.
Les internautes sont invités à proposer des noms pour les huit reliefs listés sur la carte ci-dessous. © Ifremer

Des références variées 

"Beaucoup de noms provenaient du registre du fantastique avec des références à Tolkien, Harry Potter, Dune, Star Wars, Alice au Pays des Merveilles, ou même les Pokémons" souligne Jean-François Bourillet. 

D'autres internautes ont été inspirés par les différentes mythologies, le vocabulaire marin, la poésie, la biologie..."Des noms ont été proposés en français, mais également en basque, occitan, gascon, oc, breton, latin, espagnol et anglais", énumère également le géologue marin.         

Découvrez les lauréats 

Voici la liste des propositions retenues pour chacun des huit lieux : 

  1. Le serpentin - Fabienne Mure 
  2. Circus Cabarrus - Simon & Antone Dithurbide (7 et 5 ans )
  3. Vatevielle - Bruno Aguerre
  4. L'andèra [l'andère] (le méandre) - Jean-Jacques Dubreuil
  5. Le Cyrano - Aurelie Morin / Cyrano - Ludwig  Van Nghia / Cap Cyrano - Bruno Aguerre
  6. La cascatelle inversée - Lydie Balloux
  7. L'arrèc viu - Philippe Dubedout
  8. La rampe - Florian Grollimund

Pour départager les lauréats, le jury était composé de Nicolas Bidou (pompier, plongeur secouriste), Leslie Bissey (océanographe, WeOcean), Jean-François Bourillet (géologue marin, Ifremer), Denis Cheissoux (journaliste, France-Inter), Christine Hontans (directrice d’école), Valentine Karwoski (chargée de communication), Olivier Parvillers (ingénieur hydrographe, SHOM), et enfin Hugo Verlomme (écrivain, journaliste). 

Ces huit nouveaux noms seront proposés au SHOM, le service hydrographique et océanographique de la Marine, qui pourra les inclure à ses prochaines cartes. 

L'objectif est aussi de les faire apparaître sur une carte touristique du Gouf, qui reprendrait également tous les noms d'usage déjà employés par les pêcheurs. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque nature littoral aménagement du territoire environnement sciences culture