Inondations dans les Landes : accidents, routes coupées et pont emporté

Avec la vigilance crues en orange dans les Landes, on observait les débordements de la Midouze. Mais la pluie continue de tomber occasionnant également des accidents sur les routes quand elles ne sont pas fermées. A Gouts, c'est le pont qui s'est effondré...

Le pont s'est effondré à 5 heures ce mardi matin et un autre menace. Une seule route permet désormais de rejoindre le village de Gouts.
Le pont s'est effondré à 5 heures ce mardi matin et un autre menace. Une seule route permet désormais de rejoindre le village de Gouts. © Julie Chapman

En début d'après-midi ce mardi 29 décembre, plusieurs accidents et accrochages ont eu lieu, notamment à cause des intempéries vers 14 heures à hauteur d'Onesse-et-Laharie sur l'A63 mais aussi l'A65. De la pluie, de la grêle et des chaussées glissantes sont à l'origine de plusieurs accidents dont certains impliquant des poids lourds occasionnant quelques blessés légers.

53 routes fermées à la circulation

La pluie et les crues ont causé des inondations dans les Landes notamment mais aussi le Gers. Les deux départements sont placés par Météo-France en Vigilance orange pour les crues.  Dans les Landes, c'est autour de la Midouze que cela déborde, à Tartas et Mont-de-Marsan.

Le département des Landes a fermé plus d'une cinquantaine de routes départementales et reste en vigilance pour le reste du réseau.

 

© Vigicrues

 

Pont emporté

A Gouts, dans les Landes, c'est le pont qui a été emporté au niveau du ruisseau de Marrein, route de Tartas, près de l'église Saint Martin. Et un autre menace de s'effondrer et reste sous surveillance à la sortie de la commune en direction d’Audon.

 

© Julie Chapman

Pour Nicolas Saugnac, le maire de Gouts, c'est très exceptionnel : "ça a commencé ce matin. Le premier pont s'est effondré à 5 heures du matin...", "on a l'habitude des inondations de l'Adour et le ruisseau monte toujours un peu... Mais jamais autant". "Cette fois ci, il (le ruisseau Marrein, NDLR), est monté plus vite que l'Adour..."

Pour lui, le pont était miné au niveau de la pile du milieu. Quant à l'autre pont qui menace de s'effondrer, sur la route d'Audon, "il avait été refait il y a moins de 10 ans..."

Le problème c'est qu'avec ces deux ponts hors service, ce sont deux routes départementales qui sont coupées. Il ne reste plus que la route de Mugron pour accéder au village.

Il faudra pendant quelques temps faire un détour de 10 à 12 kilomètres pour certains et pour la rentrée, "revoir le parcours des transports scolaires"...

 

En des temps moins humides, voilà à quoi il ressemblait.

Le petit pont de Gouts sur le ruisseau Marrein "avant" les intempéries et son effondrement.
Le petit pont de Gouts sur le ruisseau Marrein "avant" les intempéries et son effondrement. © Google maps

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo