La soeur de Pierre Torres, otage en Syrie, se mobilise dans les Landes pour obtenir sa libération

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Pierre Torres a été enlevé le 22 juin 2013 dans la ville de Raqqa en Syrie. Sa disparition a été tenue secrète plusieurs mois, jusqu'en octobre. Aujourd'hui ses proches veulent médiatiser l'affaire, car pour eux "un otage dont on ne parle pas est en danger de mort". 

Par CA

"On est dans l'espérance qu'il soit en vie et en bonne santé, qu'il tienne le coup et que ces messages lui parviennent. On sera là jusqu'au bout" - Claire Bisquera, la soeur de Pierre Torrès.







Aucune nouvelle depuis octobre. On ne sait pas où il est détenu, ni dans quelles conditions. Claire, soutenue par la municipalité de Poyartin, a réussi à rassembler 300 personnes jeudi dans la petite commune landaise. 

"Nous on est venu soutenir Claire, notre voisine. On est de tout coeur avec elle parce qu'on sait qu'elle souffre énormément".





""Tout le monde est sensible à ce genre de cause" déclare le maire Jean-Yves Dages, "les anciens ont imaginé que ça pouvait être leur enfant, les plus jeunes que ça pouvait être leur papa ou leur grand frère, et évidemment, chacun se mobilise."

Avec Pierre Torrès, trois autres journalistes sont détenus en Syrie. Nicolas Hénin (Le Point, Arte) a été enlevé en même temps que Pierre, Didier François (Europe 1) et Edouard Elias (Photographe) ont eux disparu quelques jours plus tôt.

Claire compte bien continuer son combat pour faire libérer son frère et ses amis. Elle devrait prochainement se rendre dans les écoles et lycées landais. 

Mobilisation à Poyartin (40) pour la libération des otages en Syrie
La soeur de Pierre Torres, Claire, vit dans cette commune landaise où près de 300 personnes se sont rassemblées.

La page facebook de soutien aux otages

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne

Les + Lus