• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

À Labenne (Landes) un centre de vacances disparaît peu à peu sous le sable

Ce centre de vacances de Labenne, dans les Landes est menacé par l'érosion. / © France 3 Aquitaine
Ce centre de vacances de Labenne, dans les Landes est menacé par l'érosion. / © France 3 Aquitaine

À Labenne, dans les Landes, un centre de vacances est menacé par l'érosion. Construit sur la dune, il pourrait être entièrement enseveli d'ici une dizaine d'années. L'association propriétaire des lieux a lancé une cagnotte en ligne pour financer des travaux. 

Par AR avec CB

"Comme vous pouvez le voir, le sable arrive au niveau de la fenêtre", nous montre Pauline Ramon, gérante du centre de vacances Danielle Casanova de Labenne dans les Landes. "Si ça continue comme ça, ce sera les chambres puis le bâtiment qui seront complétement ensevelis." 

Pour ralentir la nature, les gérants passent leur temps à désensabler à la pelle... Mais le bâtiment, construit dans les années 50 à partir d'anciens blockaus allemands, ne sera sauvé qu'au prix de gros travaux de restauration de la dune.
 

Si on ne répare pas la dune, tout le monde risque d'être envahi par le sable 


"La dune est une digue artificielle, créée par les hommes. Si on ne la répare pas, c'est tout le monde qui risque d'être envahi par le sable, à court ou moyen terme" souligne Cyrille Inion, également gérant du centre de vacances. 

Un secteur dunaire "en libre évolution"


À chaque tempête, la dune se décale un peu plus vers la terre, comme l'explique Arnaud Bassibey, technicien forestier à l'ONF. "Ici, on est sur un secteur dunaire en libre évolution, c'est à dire que depuis plusieurs années, très peu de travaux ont été fait sur la dune. Et avec les tempêtes et le passage des gens sur la dune, à chaque coup de vent, le sable part en arrière, et vient ensabler les bâtiments." 

Pour collecter la somme nécessaire au financement des travaux, l'association Danielle Casanova, du nom d'une jeune Résistante déportée à Auschwitz, a lancé un crowdfunding et espère rassembler 30 000 euros. 

 
Landes : à Labenne, un centre de vacances menacé par l'érosion
Intervenants : Pauline Ramon, Gérante du centre de vacances ; Cyrille Inion, Gérant du centre de vacances, Arnaud Bassibey, Technicien forestier ONF Equipe : BONITEAU Charlotte, MONTIEL Laurent, BERGE Corinne








 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les urgentistes de Périgueux maintiennent leur grève

Les + Lus