Des résidents vaccinés positifs à la COVID-19 dans un EHPAD de Biscarrosse

15 résidents vaccinés majoritairement au Pfizer sont positifs à la COVID-19 dans l'EHPAD Léon Dubédat de Biscarrosse dans les Landes. Huit membres du personnel sont aussi touchés. Un visiteur non vacciné est à l'origine de cette contamination rapide au variant anglais. 

Ehpad Léon Dubédat à Biscarrosse où des pensionnaires pourtant vaccinés ont contracté la maladie.
Ehpad Léon Dubédat à Biscarrosse où des pensionnaires pourtant vaccinés ont contracté la maladie. © FTV

Le premier cas a été détecté le 23 mars dans l'EHPAD Léon Dubédat de Biscarrosse. Et en seulement quelques jours, l'établissement s'est transformé en cluster.
Pourtant, 98 % des résidents et 30 % des personnels y sont vaccinés, des chiffres dans la moyenne régionale.

Ce 2 avril, on dénombre au total 23 cas positifs à la COVID-19, dont 15 résidents. 

On est là sur un variant anglais. L'origine de la contamination dans l'EHPAD est liée à un visiteur extérieur non vacciné.

Didier Couteaud, Directeur de l'Agence régionale de Santé des Landes

Tous les cas positifs sont placés à l'isolement et l'établissement est interdit au public jusqu'à nouvel ordre précise seulement la direction de l'établissement.

Selon le journal Sud Ouest citant la maire de la commune, une partie de l'EHPAD a été réaménagé dans l'urgence pour créer une "zone COVID" où les patients positifs sont pris en charge.
Toutes les activités à l'intérieur de l'établissement sont également suspendues.

EHPAD Léon Dubédat à Biscarrosse où des cas atypiques de Covid ont été décelés
EHPAD Léon Dubédat à Biscarrosse où des cas atypiques de Covid ont été décelés © FTV

La vaccination en cause ?

La vaccination limite les cas graves de la maladie, rappelle l'Agence régionale de santé des Landes. D'ailleurs, à ce jour, aucun patient positif n'a eu de complications ajoute le directeur de l'ARS, ce vendredi 2 avril.

La vaccinaion aura ses vrais effets lorsque au moins les deux-tiers de la population générale seront vaccinés. Dans ce cas à Biscarrosse, nous sommes sur un évévement atypique, on se doit d'être vigilant.

Didier Couteaud, directeur de l'Agence régionale de santé des Landes

Voilà pourquoi les autorités de santé recommandent même aux personnes vaccinées de continuer à porter un masque et de respecter les gestes barrières.  

La plus grande prudence est rappelée aux visiteurs des résidents en établissements pour personnes âgées.
Le variant anglais, très contagieux, est aujourd'hui signalé dans 80 % des cas positifs à la COVID-19 en Nouvelle Aquitaine.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé