Variant "Delta" : les Landes devraient garder les mesures sanitaires en vigueur, même après le 30 juin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Margaux Dubieilh .

Alors que les Landes affichent le plus fort taux d'incidence en France métropolitaine, la préfecture a demandé à Matignon de maintenir les jauges sanitaires en place. Le gouvernement avait annoncé leur suppression dès le 30 juin.

À la veille de la levée des jauges sanitaires en France métropolitaine, il est encore difficile d'avoir une confirmation de la préfecture des Landes ce mardi 29 juin au soir. 

Les jauges sanitaires resteraient en place

Mais selon l'UMIH 40 (Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie), la levée de ces jauges serait repoussée dans le département. En effet, son vice-président Nicolas Soleil a affirmé avoir reçu un courrier de la préfecture dans ce sens.

Loin d'être surpris, il comprend ce choix :

Quand le Premier Ministre et Mr Véran sont venus, on savait qu'ils ne se déplaçaient pas pour rien. Mais je préfère ça et travailler tout l'été, plutôt que la situation empire et que l'on soit obligés de fermer.

Nicolas Soleil - Vice-président UMIH 40

Interrogée, la préfecture des Landes a en effet demandé à Matignon le maintien de ces jauges sur le département. Vers 19h30, elle n'avait toujours pas eu de réponse. 

Plus fort taux d'incidence

Cette décision fait suite à la dégradation de la situation dans les Landes ces derniers jours. Au 25 juin, le département affichait le plus fort taux d'incidence en France métropolitaine : 

Une situation due notamment à la circulation croissante du variant Delta sur le territoire depuis la mi-mai. Lors des derniers tests effectués par l'Agence Régionale de Santé, il représentait 74% des cas positifs détectés (contre 10% en France et 22% en Nouvelle-Aquitaine). 

Le département des Landes serait le seul à devoir garder les jauges sanitaires en vigueur.

Ce qui change au 30 juin :

Pour les bars, restaurants et commerces :

En salle comme en terrasse, c'est la fin des jauges pour les bars, les cafés et les restaurants, qui pourront revenir à 100% de leur capacité. Les établissements n'ont plus à respecter un nombre maximal de convives par table. Le port du masque reste obligatoire pour les déplacements à l'intérieur des établissements et en terrasse. Par ailleurs, le service et la consommation debout au bar restent interdits. 

Les commerces n'ont plus à respecter la limite de 4m² par client. Le port du masque reste obligatoire, y compris dans les marchés ouverts et les files d'attente en extérieur.

Pour les lieux culturels, de loisirs, mariages et enterrements :  

Toutes les jauges sont levées. 

Pour les concerts, festivals et compétitions sportives : 

Les concerts et festivals avec du public debout sont autorisés avec les conditions sanitaires suivantes :

  • respecter une jauge d'accueil du public de 75 % dans les établissements en intérieur et une jauge de 100 % en extérieur ;
  • un pass sanitaire sera exigé à compter de 1 000 spectateurs pour les concerts en plein air ou en salle ;
  • port du masque obligatoire pour les concerts en plein air ou en salle accueillant moins de 1 000 spectateurs.

Pour les concerts et les festivals recevant plus de 1 000 personnes avec pass sanitaire exigé, le port du masque ne sera pas obligatoire mais il reste toutefois recommandé. Les compétitions sportives de plein air pour les pratiquants amateurs pourront se tenir dans la limite de 2 500 personnes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité