Mont-de-Marsan : les commerces du centre-ville ont bien du mal à survivre

Le centre-ville de Mont-de-Marsan dans les Landes est déserté par les clients / © France 3 Aquitaine
Le centre-ville de Mont-de-Marsan dans les Landes est déserté par les clients / © France 3 Aquitaine

Les commerçants de Mont-de-Marsan sont nombreux à mettre la clé sous la porte faute de clients. Concurrence, commerces peu adaptés aux nouveaux besoins des clients, le centre ville devrait être en partie repensé, via le plan "Action coeur de ville"

Par MK avec Ludivine Tachon

Deux jours de braderie pour séduire des clients. Depuis plusieurs années, les commerçants de Mont-de-Marsan ne se font pas d'illusion : le centre-ville est déserté.  Cette opération séduction masque mal la morosité ambiante.


Dans les prochaines semaines, une dizaine de boutiques va mettre la clé sous la porte. Monique Marc, est commerçante dans le centre-ville depuis trente ans. Elle a aussi a décidé de jeter l'éponge.
 

Un outil de travail faut qu'il soit rémunérateur. On ne fait pas du bénévolat. Quand vous n'arrivez plus à vus rémunérer, vous arrêtez, tout simplement

 

Mal adapté

Un audit commandé par la mairie confirme que le centre-ville souffre de la concurrence à la fois des centres commerciaux, et des sites Internet. Mais il pointe également  du doigt un modèle commercial obsolète : trop éparpillé, peu adapté aux habitudes de consommation des clients.
 
"On entend souvent parler de problèmes de stationnement, du manque d'offre, reconnaît Nathalie Perrin-Jassy, co-présidente de l'union des commerçants montois.
 

On va essayer d'apporter de nouvelles offres en centre-ville, mais ça ne se fait pas en un jour !



Voir le reportage de France 3 Aquitaine

Mont-de-Marsan : les commerces du centre-ville ont bien du mal à survivre

 

Action cœur de ville

La commune a été sélectionnée pour bénéficier du plan national "action cœur de ville". Un plan qui accorde des moyens aux communes pour repenser leur centre.
 
"Il est essentiel pour nous d'avoir un peu d'oxygène et des moyens pour pouvoir développer des politiques cohérentes, qui ne se limitent pas au stationnement et à la circulation. Nous voulons une approche globale", assure le maire de la ville, Charles Dayot.
 
Le 8 juin, Mont-de-Marsan ouvre les portes de ses Halles de la Madeleine, avec huit nouveaux commerces de bouche.

Sur le même sujet

Les + Lus