Cet article date de plus de 5 ans

Les agriculteurs manifestent à nouveau à Bruxelles

Jeudi dernier, la FNSEA avait appelé les agriculteurs à converger sur Paris en tracteur pour manifester. Tous n'y étaient pas. Les autres syndicats agricoles, Confédération Paysanne, Coordination Rurale et APLI (producteurs de lait indépendants) ont choisi de se rendre ce lundi à Bruxelles.

Manifestation des agriculteurs européens ce lundi 7 septembre 2015 à Bruxelles.
Manifestation des agriculteurs européens ce lundi 7 septembre 2015 à Bruxelles. © Maxppp
Ces organisations estiment que les questions se posent au niveau européen et non pas à Paris c'est pourquoi ils s'associent à d'autres syndicats européens pour cette journée d'action à Bruxelles destinée à dénoncer la chute des prix du lait et du porc. 
Cette manifestation est organisée alors qu'un conseil extraordinaire des ministres européens de l'Agriculture se tient aujourd'hui à Bruxelles. Un conseil convoqué notamment à la demande de la France et de la Belgique qui veulent obtenir des mesures pour garantir les prix.


Obtenir des solutions à la crise au niveau européen

La Confédération Paysanne, la Coordination Rurale et l'APLI avaient dénoncé un coup médiatique de la part de la FNSEA jeudi dernier à Paris. Ces organisations estiment que les rallonges budgétaires de trois milliards d'euros obtenus après le coup de force de la FNSEA ne vont pas suffire à régler la crise agricole et pourraient même encore accentuer la concentration en favorisant encore plus les grosses exploitations. Elles ajoutent qu'il faut aujourd'hui obtenir une régulation et une harmonisation au niveau européen, c'est pourquoi elles s'associent aujourd'hui à cette journée d'action qui va voir des centaines de tracteurs converger vers Bruxelles.
La Commission européenne débloque 500 millions d'euros d'aide d'urgence
La Commission européenne a annoncé lundi qu'elle débloquait 500 millions d'euros d'aide d'urgence pour les agriculteurs, notamment les producteurs laitiers, lors d'un conseil ministériel de l'UE convoqué à Bruxelles pour répondre à la crise que traverse le monde agricole.
"La Commission va proposer que la partie la plus significative de ce paquet soit fournie à tous les Etats membres sous forme d'enveloppes pour soutenir le secteur laitier", a précisé l'exécutif bruxellois dans un communiqué.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie