Cet article date de plus de 5 ans

Ligue 1 - Bordeaux décroche sa première victoire à l'extérieur

Bordeaux ouvre son compteur de succès à l'extérieur, hier samedi à la Mosson lors de la 20e journée de Ligue 1.  Grâce à un but de Cheik Diabaté, les Girondins battent Montpellier 0 à 1 et grimpent provisoirement à la 10e place, en attendant la fin de cette journée.
Baills a raté son premier match sur le banc en Ligue 1. Son équipe a vécu une rencontre compliquée, menée dès la 16e minute. Cheick Diabaté a ouvert la marque à la suite d'un corner de Wahbi Khazri et d'un énorme cafouillage devant le but de Laurent Pionnier. Longtemps absent en raison d'une lésion à la cuisse, l'attaquant malien a inscrit son premier but de la saison.

Décimé par les absences (Sané, Pallois, Pablo...), Bordeaux expérimentait une nouvelle défense. Avec succès. Montpellier, privé de son milieu de terrain Morgan Sanson n'a jamais vraiment réussi à la mettre en difficulté. Les Héraultais  ne se sont créé que deux occasions : par Mustapha Yatabaré, dont la frappe heurtait la transversale (6e), et par William Rémy, à la tête mal ajustée (23e).

Si Souleymane Camara manquait une balle d'égalisation (57e), suite à un centre de Jérôme Roussillon, Bordeaux se montrait le plus dangereux jusqu'au bout de la rencontre. L'attaquant uruguayen Diego Rolan gâchait deux balles de break (45e+2 et 53e).
A un quart d'heure de la fin, le latéral girondin Contento expédiait une frappe puissante sur la transversale.

Montpellier, dirigé depuis la trêve hivernale par Pascal Baills, a mal négocié la reprise du championnat. Dix-huit jours après le départ de Rolland Courbis, qui a démissionné du poste d'entraîneur, le nouveau patron technique, accompagné de Bruno Martini, rate la délicate passation de pouvoir.  L'équipe héraultaise (15e) préserve provisoirement trois points d'avance sur le premier relégable, Guingamp, qui se déplace ce dimanche à Marseille. L'OM est à un point derrrère Bordeaux provisoirement 10ème.

Sagnol "on est sur une bonne série"
Willy Sagnol (entraîneur de Bordeaux) :
"Après avoir mangé notre pain noir, on est sur une bonne série. On espère qu'elle va continuer. Les performances globales sur une saison appartiennent aux équipes qui jouent. (...) Jusque-là, Cheick Diabaté n'avait pas la capacité physique pour enchaîner les matchs. Il aura marqué l'histoire du club avec la 1000e victoire de Bordeaux en Ligue 1. c'est une belle histoire. On n'a ni envie de regarder derrière, ni envie de regarder devant. On a juste envie de produire du jeu pour gagner des matchs".

Bruno Martini (entraîneur adjoint de Montpellier) :
"D'un point de vue comptable, ce match ne nous réjouit pas. Mais, le contenu de ce match équilibré laisse espérer des lendemains meilleurs. (...) Un petit brin d'enthousiasme supplémentaire n'aurait pas été de trop. La semaine prochaine face à une équipe dans la même zone que nous au classement (Bastia, NDLR), il faudrait essayer au moins de ne pas être distancé ".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football sport