Limousin : la place des femmes dans les conseils municipaux

Quelle est la part des femmes dans les conseils municipaux en Creuse, en Corrèze et en Haute / © FTV
Quelle est la part des femmes dans les conseils municipaux en Creuse, en Corrèze et en Haute / © FTV

Les 15 et 22 mars 2020 auront lieu les élections municipales. Avant ce scrutin, focus sur la composition actuelle des conseils municipaux : quelles places occupent les femmes dans les communes de Haute-Vienne, Creuse et Corrèze ?
 

Par Hélène Abalo

En France, depuis 1950, la part des femmes dans les fonctions communales n'a cessé d'augmenter. 
La loi du 17 mai 2013 impose une parité dans les équipes municipales. Les listes doivent respecter la parité et l'alternance. Les femmes ont gagné un peu de place mais quelle place ?

Il faut tout de même préciser que les communes de moins de 1 000 habitants (74 % des communes françaises) ne sont pas contraintes par la loi et ne sont pas obligées de respecter cette parité. La raison ? La difficulté à trouver des candidates. Force est de constater que cela se voit, parfois.
 

Sur l'ensemble des départements de la Corrèze, la Creuse et la Haute-Vienne, si sept communes affichent des équipes municipales 100 % masculine, seules trois conseils municipaux affichent une présence féminine entre 70 et 75 % au maximum. Sur l'ensemble des 3 départements, la part des femmes dans les conseils municipaux est de 40 %, une proportion semblable à celle constatée au niveau national.

Lors des dernières municipales, 9 265 personnes avaient intégré des conseils municipaux en Limousin, 5 555 hommes et 3 710  femmes.
  • Corrèze : 40.2 % de femmes
  • Creuse : 37.7 % de femmes
  • Haute-Vienne : 42.4 % de femmes

La première place ?

Au niveau national, la part des femmes maires est de 16.9 % contre 22 % sur l'ensemble du Limousin.
A la veille du scrutin 2020, on compte 159 femmes, maires de leur commune contre 566 hommes. Elles sont 20.5 % en Haute-Vienne, 21.8 % en Corrèze et 22.66 % en Creuse.  
 

Quant aux autres rangs occupés par les femmes au sein des conseils municipaux, pas de surprise, elles sont en minorité aux postes d'adjointes. 
 

Dans les communes de plus de 1 000 habitants, pour le prochain scrutin des 15 et 22 mars 2020, elles ne sont que 63 à être têtes de liste contre 202 hommes.
Et il reste encore à connaître les résultats de ce scrutin !




 




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus