Limousin : un plan de relance attendu pour le tourisme

L'Etat a annoncé mardi 23 mars des mesures renforcées pour le tourisme, secteur le plus touché par la crise sanitaire. Comment se présente ce plan en Nouvelle-Aquitaine où l'industrie touristique représente 9% de l'économie régionale ?

Illustration - Limousin : l'Etat annonce des mesures renforcées d'aides au secteur touristique
Illustration - Limousin : l'Etat annonce des mesures renforcées d'aides au secteur touristique © Jean-Luc Flémal/MaxPPP

Le tourisme est le secteur économique le plus touché par cette crise sanitaire. L’Etat vient d'annoncer un dispositif d’aides renforcé notamment en Nouvelle-Aquitaine. 

Un coup de pouce bienvenu, l’industrie touristique représente 9% de l’économie régionale. Sur l’ex-Limousin, l’hébergement, la restauration ce sont plus de 1 600 entreprises, environ 7 200 salariés.

Secteur hébergement et restauration en Limousin

Les entreprises liées au tourisme ont reçu en Nouvelle-Aquitaine 751 millions d'euros de Prêts Garantis par l'Etat (chiffres fin février 2021) et 471,7 millions d'euros de fonds de solidarité. Malgré la prolongation de ce fonds et des exonérations de charges, le plan de relance tourisme est fortement attendu.

Un plan suffisant ?

Avec plus d'1/4 de fréquentation touristique en moins cette année, la perte en chiffre d'affaires est énorme pour les professionnels du tourisme. Le secteur hôtelier enregistre 11% de baisse en Nouvelle-Aquitaine rien que sur la dernière période estivale.

Alain Guillout de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie Haute-Vienne se dit prêt pour ce plan de relance mais tempère :
 « 1,6 millon d'euros pour 12 départements, quelques dizaines de professionnels en bénéficieront, si ces mesures ne sont pas assorties de trop de contraintes administratives…»

Plan de relance tourisme Nouvelle-Aquitaine -23/03/21 -

Coup de pouce à Evaux-les Bains

 Le grand hôtel d'Evaux-les-Bains en plein travaux de rénovation
Le grand hôtel d'Evaux-les-Bains en plein travaux de rénovation © FTV

La Caisse des Dépôts (Banque des Territoires et BPI) fait également partie du dispositif de relance. Dans la communication fournie par l’Etat il est à noter que sur les 13 projets en cours ou examinés en Nouvelle-Aquitaine il n’y en a qu’un seul sur le territoire du Limousin : l’aide à hauteur de 970 000 € aux travaux du centre thermal d’Evaux-les-Bains en Creuse.

Un coup de pouce apprécié mais, renseignement pris, il s’avère que cette somme ne fait pas partie du plan de relance actuel, elle était déjà prévue dans le Plan Particulier pour la Creuse en 2017. Du recyclage d'aides publiques qui n'empêche pas la mairie d'Evaux-les-Bains de postuler pour ce nouveau plan :

"Nous souhaiterions nous séparer du chauffage au gaz propane, récupérer les calories des eaux thermales qui sortent à 60 degrés pour chauffer des bâtiments communaux et la piscine. Une subvention qui pourrait entrer dans l'aide à la transition énergétique." explique Bruno Papineau, le maire d'Evaux-les-Bains.

Des subventions publiques existent donc, pour vérifier l'éligibilité des entreprises du secteur touristique à ce plan de relance, rendez-vous sur le site plan-tourisme.fr.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie covid-19 santé société