Lot-et-Garonne : un crowdfunding pour restaurer une église du XIIe siècle

L'église romane de Saint Simon à Saint-Pé-Saint-Simon du XIIe siècle a besoin de travaux d'urgence. Pour rénover ce monument fortifié qui a sûrement été construite par les Templiers, 400 000 euros sont nécessaires. La Ville va demander des subventions et a aussi lancé une cagnotte en ligne. 

L'église romane fortifiée Saint-Simon a été construite à la fin du XIIe, probablement par des Templiers. Protégé par un mur d'enceinte, ce monument détient en ses murs des trésors historiques. 

Des peintures remontent aux années 1820, mais d'autres sont bien plus vieilles : XVIe siècle et même encore avant... "On a découvert plus récemment un décor peint de l'époque templière", raconte la maire de Saint-Pé-Saint-Simon, Christiane Labat. 

 

85 000 € de travaux d'urgence



Malheureusement, les siècles ont abîmé l'édifice. Des bénévoles passionnés ont rénové le mur d'enceinte. Et des travaux d'urgence ont été commandés pour réparer le toit de la tour hexagonale, la porte d'entrée, ou encore des vitraux

Financés par la Région, le Département ou la commune, ces chantiers ont coûté 85 000 euros mais ils ne suffisent pas. Pour remettre en l'état l'église, il faut compter 400 000 euros, près de quatre fois le budget de Saint-Pé-Saint-Simon.

 

Cagnotte en ligne pour récolter 46 000 €



De nouvelles subventions vont être demandées, mais la commune a aussi lancé un appel à l'aide sur internet. Un crowdfunding, une cagnotte en ligne, a été ouverte sur le site de la mission Stéphane Bern, de la fondation du Patrimoine.

Il reste une centaine de jours pour participer. 46 000 euros ont été demandés, pour l'instant, un seul don a été enregistré, à hauteur de 50 euros. 


Retrouvez le reportage de France 3 Aquitaine :
 

 
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité