Nérac : la disparition des fillettes relayée par Interpol depuis six mois

© Interpol
© Interpol

La disparition de Nawal et Inès à Nérac (47 ) était signalée sur le site d'Interpol depuis le 15 mars 2017. La mère des deux enfants, qui assure les avoir confiées à une inconnue, reste placée en détention provisoire.

Par Maïté Koda

Nawal et Inès, les deux petites filles polyhandicapées de Nérac font partie des 35 mineurs français signalés comme disparus par les services d'Interpol. Leurs fiches ont été publiées le 15 mars.

Lieu de disparition : Tarifa (Espagne)

Nawal T.,  âgée de 11 ans, née à Agen mesure 1 mètre 12, est décrite comme ayant les cheveux bruns et la peau mate. Le lieu de sa disparition est indiqué comme étant Tarifa, en Espagne, ce qui correspond aux déclarations de leur mère.

Après avoir dans un premier temps assuré avoir emmené ses filles au Maroc, la mère des fillettes maintient désormais les avoir confié à une personne inconnue sur une aire d'autorout,e dans le sud de l'Espagne.

La mère mise en examen pour "délaissement de mineures"

Ines T, est quant à elle âgée de 13 ans,  elle a les mêmes caractéristiques physiques que sa jeune sœur et comme elle, présente un strabisme très important et des dents en devant.

Depuis neuf mois, les deux fillettes sont introuvables. Elles n'ont jamais été revues après les vacances de Noël, alors qu'après deux semaines passées chez leur mère qui les élevait seule, elles étaient supposées retourner dans leur centre d'accueil spécialisé.

Le 21 septembre, leur mère a été mise en examen pour "délaissement de mineures" et placée en détention provisoire.

A lire aussi

Sur le même sujet

La clause Molière validée a minima par le Conseil d'Etat

Près de chez vous

Les + Lus