Pourquoi le Premier ministre se rend à l'inauguration du pont de Camélat samedi 4 mai ?

Le Premier ministre Gabriel Attal se rend à Agen, dans le Lot-et-Garonne, ce samedi 4 mai pour l'inauguration du pont de Camélat qui permettra de traverser la Garonne afin de relier Le Passage d'Agen et Colayrac-saint-Cirq.

Le pont de Camélat est attendu depuis plus de trente ans dans le Lot-et-Garonne. Après 22 mois de chantier, le projet touche à sa fin ce samedi 4 mai. Pour l'occasion, le Premier ministre, Gabriel Attal, se rend dans le département pour l'inauguration, aux côtés de Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe, et de Patrice Vergriete, ministre délégué chargé des Transports.

Que va permettre ce nouveau pont ?

Il est le troisième pont à enjamber la Garonne dans le département. Long de plus de 300 mètres, il permettra de relier Le Passage d'Agen et Colayrac-saint-Cirq en rééquilibrant les flux d'automobilistes entre la rive gauche et la rive droite et en désengorgeant le trafic dans le cœur d'agglomération.

La mise en place du Pont de Camélat et de la nouvelle voie, baptisée "Barreau de Camélat", qui relie la RD119 sur la rive gauche à la RN21 sur la rive droite, vise également à désenclaver les régions du nord-est du département, notamment le Villeneuvois et le Fumélois, ainsi que le sud-est, comprenant l'Albret. Cette initiative permettra un accès plus fluide et rapide à l'A62 et à la RN21 depuis ces territoires, favorisant ainsi leur intégration économique et leur développement. Plus de 13 000 voitures sont attendues quotidiennement sur la nouvelle infrastructure.

Combien le projet a-t-il coûté ? 

Le chantier a débuté en juin 2022 et se terminera donc en mai, avec un délai de trois mois de retard sur le calendrier initial. Le montant des travaux s'élève à plus de 60 millions d'euros, dont 20 millions d'euros financés par l'État. L'ouvrage est par ailleurs le premier à posséder une piste cyclable de 6 km.

Pourquoi le Premier ministre se rendra-t-il à l'inauguration ?

Le Premier ministre a répondu favorablement à l'invitation du maire d'Agen, Jean Dionis qui avait, par ailleurs, convié d'autres personnalités politiques comme le président de la République Emmanuel Macron, ou encore l'ancien Premier ministre Jean Castex. Ce dernier avait déjà assisté au lancement du projet en juillet 2021 et était venu poser la première pierre sur le chantier l'année suivante.

Pourquoi des élus de l'opposition s'indignent-ils contre le montant de l'inauguration ?

Certains conseillers municipaux se sont indignés contre le montant des coûts de l'inauguration qui s'élèverait à 280 000 euros. Dans un communiqué, les membres de l'opposition qualifient cette somme "d'indécente". "280 000 euros pour faire la fête pour un pont, c’est indécent dans le contexte économique actuel où de nombreux Agenais sont contraints de renoncer à des dépenses indispensables faute de moyens suffisants pour les supporter", peut-on lire dans le communiqué. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité