Top 14 : sous-pression, Agen réagit parfaitement et fait chuter Castres

Sortie victorieuse des Agenais, le 6 janvier 2018, après la rencontre contre Castres au Stade Armandie, à Agen. / © THIERRY BRETON / AFP
Sortie victorieuse des Agenais, le 6 janvier 2018, après la rencontre contre Castres au Stade Armandie, à Agen. / © THIERRY BRETON / AFP

Agen, 13e et mis sous-pression par la victoire de Brive (12e) sur Toulon, a parfaitement réagi en terrassant Castres, pourtant irrésistible ces dernières semaines (30-3), samedi, à Armandie, à l'occasion de la 15e journée de Top 14.

Par AFP

Le SUA ne lâche rien et c'est normal s'il veut garder son destin en main d'ici la fin de saison.

À l'instar des Corréziens, déjà, qui avaient su bonifier une victoire face au leader Montpellier avant le jour de l'An, les Lot-et-Garonnais en ont fait de même face à l'équipe en forme du moment qui rêvait de décrocher un huitième succès de rang.

Coup d'arrêt inattendu pour le CO 


D'abord secoués et presque heureux de mener à la pause après avoir beaucoup défendu, les hommes de Mauricio Reggiardo ont sorti les chevaux après pour inscrire trois essais et recoller à un point de Brive au classement dans la course au maintien direct.

Pour le CO, c'est un coup d'arrêt inattendu, surtout quand on se remémore ses derniers succès probants à l'extérieur à Toulouse ou à Clermont. Les
remaniements internes n'ont pas eu les effets escomptés, surtout en seconde période où ils ont encaissé un sévère 24-0.

Ce dénouement était loin d'être écrit au regard du premier acte haché par les fautes de mains (3 en-avants du SUA, 4 du CO) mais terriblement engagé.

Jake McIntyre tire un pénalty lors du match contre Castres le 6 janvier 2018 à Agen. / © THIERRY BRETON / AFP
Jake McIntyre tire un pénalty lors du match contre Castres le 6 janvier 2018 à Agen. / © THIERRY BRETON / AFP


Mis sur orbite par leur buteur McIntyre (6e, 40e), les Lot-et-Garonnais ont surtout fait preuve de solidité en défense (97 % de plaquages réussis) et en mêlée fermée (2 pénalités et 1 coup-franc provoqués).

Dominateurs dans la possession, imposant leur jeu d'occupation et de pression, les hommes de Christophe Urios ont eu plusieurs opportunités de punir les locaux, mais ils ont pêché dans la finition. 

Après avoir fait le dos rond, Agen s'est montré efficace dès le retour des vestiaires grâce à son arrière entrant Lamoulie à la conclusion d'une remise intérieur de Tilsley suite à une passe au pied de McIntyre (13-3, 46).

Dix minutes plus tard, le flanker Tanga, arrivé de Castres à l'intersaison, contrait un dégagement de Kockott et aplatissait à son tour dans l'en-but.

Face à des locaux euphoriques et arc-boutés sur leur ligne, les Castrais ont fini par perdre leurs nerfs, notamment Vaipulu qui écopait d'un carton rouge pour un déblayage violent dans le dos de McIntyre à terre (63).

Agen a profité de l'aubaine pour aller chercher son premier point de bonus offensif de la saison avec un débordement gagnant de Tilsley (69) qui inscrivait son septième essai de la saison.



Mauricio Reggiardo, entraineur des avants d'Agen : " c'est un match référence"

"C'est un match référence. J'entendais parler de la série de sept victoires de Castres, pas de celle d'Agen avec trois victoires d'affilée à domicile. La nôtre continue. On a fait le match qu'on souhaitait. Notre état d'esprit a fait la différence. On a une équipe qui ne lâche rien, qui joue tous les ballons comme si c'était le dernier du match ou le dernier de sa vie. Avec cet état d'esprit, il ne peut pas nous arriver grand-chose. Aujourd'hui, il n'y avait qu'une équipe sur le terrain. Je suis déçu du comportement de Castres, j'ai trouvé un petit Castres. J'ai le sentiment qu'une seule équipe a joué, a bien défendu, et a été très pragmatique. Leur série a commencé contre nous, elle s'arrête contre nous."

A lire aussi

Sur le même sujet

Le député LREM expulsé du Sommet de l'élevage

Les + Lus