Vague de chaleur dans le Lot-et-Garonne : Agen ouvre grand ses parcs et ses fontaines

Théâtre de fortes chaleurs de jour comme de nuit pendant une semaine, Agen renforce ses mesures d'accompagnement pour les personnes vulnérables. Jusqu'au 23 août, la Ville met notamment à disposition des lieux climatisés et ouvre ses parcs en continu.

La semaine va être torride dans le Lot-et-Garonne ! Du 18 au 23 août, le département est placé en vigilance orange canicule en raison des fortes chaleurs qui règneront dans cette zone du Sud-Ouest. À Agen, le mercure des thermomètres grimpera jusqu'à 37°C et les nuits resteront particulièrement chaudes.

Pour rendre le quotidien des Agenais plus supportable, voire protéger les plus fragiles, la Ville prend les mesures qui s'imposent à chaque période de forte chaleur. "On répète ce dispositif chaque été depuis deux ou trois ans," explique-t-on à la Mairie.

De l'eau à disposition

Pendant la période de vigilance orange, les parcs et jardins publics sont ouverts en continu et les fontaines et brumisateurs sont opérationnels sur une plus longue période horaire.

  • Les brumisateurs (boulevard de la République et place Jasmin) seront fonctionnels en continu de 9 heures à minuit.
  • Les fontaines (esplanade du Gravier, jardin derrière l'hôtel de ville) sont opérationnelles toute la journée et toute la nuit
  • Les fontaines sèches (place Wilson, place du Poids, parc Labesque) fonctionnent de 6 heures à minuit

Enfin, il est aussi possible de se rafraîchir à Garonne plage, située à Boé près du château Pélissier. La baignade est autorisée tous les jours de 11 à 19 heures.

De l'eau potable va être distribuée dans des points dispersés en ville, à savoir au cinéma, à l'ancien skatepark Gravier, au nouveau skatepark de la prairie du pont-canal, sur les places Wilson, Castex, Verdun et Armand-Fallières, au parc Labesque et au jardin Jayan, au square du Pin et au gymnase de Lomet.

Prendre soin des plus vulnérables

Si vous êtes à la recherche d'un peu de fraîcheur, vous pouvez trouver refuge à la résidence La Salève. "Il s'agit d'une résidence autonome qui possède une salle commune climatisée. Les gens qui souffrent de la chaleur pourront en bénéficier", explique la directrice du cabinet du maire, Valérie Pitous.

Pendant ces jours d'alerte, le centre communal d'action social (CCAS) se charge d'appeler régulièrement les quelque 130 Agenais fragiles (personnes âgées, handicapées ou isolées) dont elle dispose des coordonnées, afin de prendre des nouvelles de leur état de santé. Les bénévoles de la Croix rouge pourront rendre visite à ces personnes si elles en ressentent le besoin.

Si vous souhaitez bénéficier de ce service du CCAS ou que vous connaissez une personne vulnérable à Agen qui pourrait particulièrement souffrir des températures, n'hésitez pas à contacter le 05 53 66 12 56. Ce service est destiné aux personnes âgées de plus de 65 ans, invalide ou en situation de handicap.