Boé (47) : un terrain de foot occupé faute d'aire d'accueil pour les gens du voyage

150 caravanes se sont installées sur trois terrains de foot entraînant des dégâts. / © FTV
150 caravanes se sont installées sur trois terrains de foot entraînant des dégâts. / © FTV

120 familles issues des gens du voyage occupent actuellement trois terrains de football à Boé faute d'air d'accueil où s'installer. La Ville de Boé et l'Agglomération d'Agen ont déposé une plainte ainsi qu'un référé au tribunal.

Par C.O

C'est une obligation. Depuis 2011, dans le cadre du schéma départemental, les communes de plus de 5000 habitants doivent réaliser une aire d'accueil pour les gens du voyage. Sur l'agglomération agenaise, elle est prévue... mais pour l'été 2015.

Hier matin 120 familles issues de la communauté des gens du voyage se sont donc installées sur trois terrains de football. Résultat : 150 caravanes garées illégalement. 

Une présence et derrière des dégâts. Selon la municipalité le montant de ces dégâts s'élèverait à 30 000 euros pour des terrains qui venaient d'être refaits. Quant aux entraînements de football, censés reprendre cette semaine, ils attendront.

Si le maire de la commune a porté plainte il ne reconnaît néanmoins sa responsabilité, puisqu'il siège lui même à l'Agglomération d'Agen. Il confie au journal Sud Ouest :

"Je pointe l'incapacité de l'Agglomération agenaise à prendre en charge les gens du voyage, même si je reconnais les efforts du directeur général des services en ce sens".


En attendant d'en savoir plus sur les suites du référé, la communauté des gens du voyage a d'ores et déjà annoncé son départ lundi prochain.

Sur le même sujet

Violette Dorange

Les + Lus