Confinement coronavirus : Pas de panique à Astaffort !

© pixabay
© pixabay

Le confinement a démarré et déjà les initiatives se multiplient. Patricia Dassé,sophrologue à Astaffort en Lot-et-Garonne, propose un rendez-vous  en visio-conférence pour accompagner les personnes anxieuses. Gratuitement !

Par Frédérique Lillet

En ces temps de confinement, l'heure est à la solidarité et dès samedi, Patricia Dassé a pris l'initiative de s'adresser à tous ses contacts via les réseaux sociaux.

Tout en appelant à la responsabilité et au respect des recommandations sanitaires, elle propose à qui le souhaite de suivre des visio-conférences de coaching mieux-être pour traverser plus sereinement cette crise sanitaire.

Simplement, de chez soi, via son téléphone ou son ordinateur. Une aide précieuse et...gracieuse !

Rencontre avec une Sophrologue inspirée :
 

© Patricia Dassé
© Patricia Dassé

 

Bonjour Patricia, c'est parti d'où cette idée de mettre en place une telle initiative ?

Installée en tant que sophrologue depuis 2016 à Agen, j'ai autour de moi, tout un réseau de chefs de petites et moyennes entreprises. En échangeant avec eux, j'ai tout de suite réalisé à quel point ils se retrouvaient impactés par cette crise car ils sont obligés de fermer. Premiers touchés, aussi bien dans leur entreprise que dans leur vie personnelle, se retrouver enfermés pour ces hommes ou femmes d'action c'est particulièrement angoissant.

Comment, pouvez-vous les aider ?

Je peux leur faire voir la situation avec un nouveau regard, les aider à trouver un bénéfice positif de cette situation, aussi bien d'un point de vue individuel que collectif.

Vous pouvez être plus précise ?

Par exemple, on peut découvrir qu'on peut être créatif pour péréniser son activité d'une autre façon, ce que précisément je fais, confinée chez moi. 
Je veux donner un temps de parole pour les gens seuls, proposer un espace  d'échange, un cercle de parole en visio-conférence sur Zoom.
 

© pixabay
© pixabay


Ce  n'est que pour les chefs d'entreprises ?

Pas du tout ! même si ce sont eux qui m'ont inspirée cette démarche, je m'adresse à tous ceux qui ont envie ou besoin d'une ressource pour gérer cette situation difficile.

Pourquoi avoir choisi de faire ça gratuitement ?

Parce qu'en ces temps inédits, on a tous besoin de s'entraider. Mon cabinet est fermé et en tant que sophrologue, j'ai décidé de me mettre à la disposition de ceux qui en ont besoin.


Je commence ce jeudi, entre onze heures et midi. Il suffira de cliquer sur le lien de mon "évènement" pour rejoindre la salle de réunion sur Zoom.
Je vais commencer par deux rendez-vous par semaine, le lundi et le jeudi et si besoin, je multiplierai en fonction des inscriptions.


 

Sur le même sujet

Les + Lus