Départementales 2021 en Lot-et-Garonne : pour la socialiste Sophie Borderie, en tête , "il va falloir se mobiliser"

Au lendemain du premier tour, la majorité sortante socialiste est en tête dans la quasi-totalité des cantons. Elle devra pourtant faire face à une droite bien engagée. L'enjeu de ce second tour sera donc la mobilisation, avec l'espoir pour la droite d'un report des voix favorable.

La liste de Sophie Borderie, présidente du Conseil départemental du Lot-et-Garonne depuis 2019, est en tête du département.
La liste de Sophie Borderie, présidente du Conseil départemental du Lot-et-Garonne depuis 2019, est en tête du département. © France 3 Aquitaine

Comme dans les autres départements, la majorité sortante n'aura pas frémi dimanche soir pour ce premier tour. La liste de Sophie Borderie, d'union des gauches, arrive en tête dans quatorze cantons sur les 21 que compte le département.

Du côté de la liste "Les 47", Serge Bousquet-Cassagne, patron de la chambre d'agriculture, syndicaliste de la Coordination Rurale, n'a pas réussi à atteindre ses objectifs. Même constat pour le Rassemblement National, qui lui, ne sera au second tour que dans deux cantons. 

► Résultats du premier tour par forces en présence en Lot-et-Garonne >

► La liste des résultats au premier tour des élections départementales 2021

En tête dans 14 cantons

C'est une forme de consécration pour la liste de Sophie Borderie, la présidente sortante du département. En tête dans 14 des 21 cantons, la liste dépasse les 40% dans chacun de ces cantons, 50% sur cinq d'entre eux. 

"La dynamique est clairement enclenchée autour des candidats malgré l'abstention qui nous a empêché de nous qualifier au premier tour. Désormais, il faut transformer l'essai et mobiliser largement notre électorat", détaille Sophie Borderie. 

De son côté, Sophie Borderie récolte 50,43% des voix dans son canton de Marmande 2, face à la liste de Serge Bousquet-Cassagne, les 47.

Une conjoncture favorable pour la liste d'union des gauches, qui reste cependant à relativiser.

La liste de la majorité sera face à celles de droite dans dix cantons, une situation qui pourrait bien rebattre certaines cartes, en cas de report des voix de la part des listes écartées du second tour. 

"Je ne peux pas croire qu'il y ait un véritable report des voix, que les électeurs de Pierre Chollet votent pour les 47, ou le Rassemblement national, et inversement", explique Sophie Borderie. "Je pense également que les électeurs de 100% Lot-et-Garonne, la liste de Pierre Chollet, seront déçus de voir leur tête de liste "draguer" les électeurs des 47, proches de l'extrême droite."

La présidente sortante Sophie Borderie se retrouve en ballotage favorable avant le second tour des départementales sur son canton de Marmande 2.
La présidente sortante Sophie Borderie se retrouve en ballotage favorable avant le second tour des départementales sur son canton de Marmande 2. © FTV

Serge Bousquet-Cassagne rate son rendez-vous

Il était annoncé comme le challenger de la majorité sortante. Le président de la chambre d'agriculture ne sera finalement présent que dans cinq cantons au second tour, dont un, face à la droite. 

Dans son canton, il arrive d'ailleurs en troisième position, derrière le Parti socialiste et l'union du centre et de la droite.

Le RN n'a pas lui non plus réussi à convaincre, ne réussissant à se hisser qu'aux secondes places du second tour, dans les cantons de Villeneuve-sur-Lot 1 et du Confluent. Une forme de déception pour le parti, dans un département bastion des Gilets Jaunes, qu'ils espéraient séduire.

Le binôme LR/UDI est arrivé largement en tête devant le RN sur le canton 1 de Villeneuve-sur-Lot.
Le binôme LR/UDI est arrivé largement en tête devant le RN sur le canton 1 de Villeneuve-sur-Lot. © FTV

La droite en embuscade

Pour ce premier tour, trois listes de droite, "Les 47", "100% Lot-et-Garonne" et le Rassemblement National se sont partagées l'électorat. Une situation qui les a potentiellement affaiblies, face à une gauche unie, de la majorité sortante. 

Pourtant, rien n'est encore joué dans de nombreux cantons. Si "Les 47" seront présents dans cinq cantons, la liste "100% Lot-et-Garonne" de Pierre Chollet sera au second tour dans six cantons. La liste de droite et du centre est d'ailleurs arrivée en tête dans les cantons de Forêt de Gascogne, du Confluent et d'Agen 3, le canton de Pierre Chollet.

► L'interview de Pierre Chollet, au lendemain des résultats du premier tour. Réalisée par T. Grouhel et J. Sousa

durée de la vidéo: 00 min 32
Interview de Pierre Chollet, au lendemain des résultats du premier tour ©T.Grouhel / France 3 Aquitaine

"Nos voix se sont un peu éparpillées, entre la Coordination Rurale et le Rassemblement National. Mais attention, je rappelle qu'il y a eu une très faible participation, donc rien n'est joué", analyse Pierre Chollet.

Difficile donc pour les deux listes de droite de s'assurer la victoire au second tour, face à une majorité qui semble bien ancrée. L'inconnu reste donc le report des voix, qui devrait se faire entre les listes de droite au second tour. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections