Féminicide de Marmande : le suspect avait déjà été condamné pour violences conjugales

Publié le Mis à jour le
Écrit par CB

L'homme soupçonné d'avoir tué Laura de Pradena Caceressus, à Marmande le 17 février dernier, avait déjà été condamné de cinq mois d'emprisonnement avec sursis, pour des violences conjugales sur une ex-compagne. Il est actuellement en détention provisoire après avoir reconnu avoir poignardé la jeune femme avec qui il avait entretenu une courte relation.

L'homme de 41 ans, mis en examen pour homicide par personne en état d'ivresse, a été placé en détention provisoire depuis samedi  19 février. Il a avoué le meurtre de Laura de Pradena Caceressus, poignardée dans la nuit du  17 février, rue Gillet dans le centre-ville de Marmande en Lot-et-Garonne.

On en sait plus sur le profil du suspect présumé car il aurait déjà été condamné en 2018, pour violences conjugales sur son ancienne compagne : une peine de cinq mois de prison avec sursis.

Morte dans la rue

La jeune femme de 31 ans avait été retrouvée gisant en pleine rue en arrêt cardio-vasculaire à l'arrivée des pompiers. Et malgré leur intervention pour la réanimer, elle est décédée. Elle avait reçu plusieurs coups de couteau au visage et sur le flan d'après le parquet d'Agen. 

C'est grâce aux images de vidéo surveillance que les enquêteurs ont été mis sur la piste d'un homme qui entretenait depuis peu une relation avec la victime. Il aurait raccompagné la victime à son domicile en voiture, après une soirée entre amis, peu de temps avant les faits. Il a pu aider les enquêteurs à remonter le fil de la soirée.

En raccompagnant la jeune femme, ils se trouvent nez à nez avec avec un autre homme fortement alcoolisé, ancien amant de la jeune femme, qui s'était introduit chez elle et cherchait querelle au nouvel arrivant. Ce dernier aurait préféré quitter les lieux pour ne pas se battre. C'est ensuite qu'une violente dispute a éclaté et que l'homme aurait porté plusieurs coups de couteau à la jeune femme avant de partir, la laissant, grièvement blessée, dans l'appartement. 

La victime serait sortie dans la rue pour chercher du secours. C'est là qu'une voisine l'a retrouvée et appelé les pompiers qui ne pourront la réanimer.

Une marche blanche

Laura de Pradena Caceressus était la mère de trois enfants qui n'étaient pas présents au moment du drame. 

En hommage à la jeune femme et pour accompagner la famille, une marche blanche est organisée dimanche 27 février à l'initiative de l'association SOS Accueil Mamans Enfants.

Une cagnotte sera également mise en place pour aider la famille à payer les frais de rapatriement du corps de la jeune femme vers sa région natale en Espagne.