Garorock : sécurité à tous les niveaux

© Capture d'écran teaser Garorock
© Capture d'écran teaser Garorock

Le festival qui se déroule du 30 juin au 2 juillet 2017 accueille plus de 100 000 personnes. Tous les moyens sont mis en oeuvre pour garantir leur sécurité.

Par Margaux Dubieilh

Pour pouvoir profiter de Phoenix ou Beth Ditto, les festivaliers venus à Garorock ont d'abord du attendre de passer le filtrage à l'entrée de leur camping. 

Cette année, après l'attentat qui a touché un concert à Manchester et qui a fait 22 morts, les mesures de sécurité ont été renforcées. 
Les nouvelles mesures de sécurité du festival Garorock. Interviewé : Ludovic Labordie, organisateur du festival

Sécurité, secours, prévention

Le dispositif de surveillance est composé de 420 personnes, qui sont réparties sur trois domaines : la sécurité, les secours et la prévention

Il y a notamment sur place un pool de la police judiciaire, dont les agents circuleront en civil pour pouvoir se fondre dans la masse et repérer les infractions, mais aussi une escouade de la Garde Républicaine et des équipes cynophiles.
24 sapeurs-pompiers ont été dépêchés sur site, et ceux des centres de secours limitrophes ont été sensibilisés et sont prêts à se mobiliser rapidement.

Une brigade nautique a aussi été appelée pour surveiller la Garonne, une première pour le festival. 

Enceinte fermée

Bien entendu, personne ne peut entrer sur le site sans une fouille préalable.

Des plots ont aussi été placés à des endroits stratégiques afin d'éviter que tout véhicule ne se mêle à la foule. En tout, c'est près de 10km de barrières qui ont été installées pour la sécurité. 

Même si le risque zéro n'existe pas, les festivaliers pourront profiter de leurs artistes sans avoir à s'inquiéter, jusqu'à dimanche

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus