Basket-ball : l'incroyable parcours d'Ousmane Dieng, le Villeneuvois sélectionné en 11e position à la draft NBA

Publié le Mis à jour le
Écrit par Maïté Koda avec Victor Gascouat

A 19 ans, Ousmane Dieng va faire ses débuts en NBA. Le jeune Lot-et-Garonnais, originaire de Villeneuve-sur-Lot, rejoint la franchise du Thunder d'Oklahoma City. Un "rêve" pour le jeune homme, et une immense fierté pour son tout premier club.

Adam Silver, le patron de la NBA, a prononcé sous nom, sous les applaudissements. Nous sommes dans la nuit de jeudi à vendredi, et Ousmane Dieng, 19 ans, est assis, avec ses parents, au Barclays Center de Brooklyn.
Avec une vingtaine de jeunes espoirs du basket-ball américain, le jeune Lot-et-Garonnais a le privilège d'assister à la cérémonie de la Draft NBA depuis une table de la "Green room", carré VIP de  l'événement, quand les autres joueurs doivent la suivre depuis les tribunes.

Un "rêve" qui se réalise

La nouvelle est donc tombée : Ousmane Dieng  a été recruté par les New York Knicks. Un instant irréel, pour cet enfant de Villeneuve-sur-Lot qui a pu découvrir la draft NBA de l'intérieur. Cette immense bourse annuelle ouvre les portes de la NBA à cinquante-huit basketteurs universitaires ou étrangers. Des recrues  sélectionnées via deux tours de 30 et 28 "picks", les joueurs les plus prometteurs étant, logiquement, choisis les premiers. 
Drafté dès le 11e "pick", Ousmane Dieng a créé l'événement : il a été sélectionné plus haut que les Français Tony Parker en 2001 (28e), Rudy Gobert en 2013 (27e) ou encore Evan Fournier en 2012 (20e). 

L'ailier français va finalement rejoindre le Thunder d'Oklahoma City en faveur d'un échange. Le jeune joueur de 2,08 mètres, repéré par la franchise OKC lors de ses saisons en NBL en Nouvelle-Zélande et en Australie, le répète : il "réalise son rêve". Il rejoint ainsi une équipe jeune, où évolue déjà le joueur français Theo Maledon.

Valeurs morales 

Né a Villeneuve-sur Lot, Ousmane Dieng a fait ses premiers pas sur les parquets à l'âge de 3 ans. Son père, Ababacar, évolue en Nationale 1. Ousmane se révèle rapidement, il intègre le pôle espoir de Mont-de-Marsan, puis les JSA de Bordeaux avant de rejoindre l'Insep, l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance.

Son premier club, le Villeneuve basket club observe avec attention sa progression. "Ousmane était très suivi par son papa qui était soucieux, dès le début, de lui inculquer des valeurs morales. Ce qui va surement lui servir dans ces périodes d'euphorie sportive", estime Alain Julhes, qui l'a entraîné quand il était enfant.  

Le coach villeneuvois se souvient  d'un joueur "très doué", et "au dessus de la normale", doté de grosses qualités athlétiques. "On lui montrait une fois, c'était réalisé parfaitement, et immédiatement".

Il était très respectueux de ses partenaires comme de ses adversaires. C'était le leader de l'équipe, mais il n'était jamais agressif. Il entraînait naturellement les autres dans son sillage.

Alain Julhes, ancien entraîneur d'Ousmane Dieng

Source : France 3 Aquitaine

 

"Villeneuve, c'est chez moi"

La nouvelle recrue d'Oklahoma city garde un lien ténu avec sa ville de naissance. "Villeneuve c'est chez moi.  Mes parents y habitent toujours. Dès que j'ai l'occasion j'y retourne et je vais m'entrainer à la salle René Descartes", assure-t-il.  "Il vient nous voir, confirme Alain Julhes. Il rencontre les gens, assiste à l'évolution du club, on est un peu sa deuxième famille".

Objectif équipe de France

Ousmane Dieng déclare désormais avoir hâte d'apprendre aux côtés des plus grands :  "Tout basketteur rêve de la NBA. C'est la meilleure league du monde, avec les meilleurs joueurs au monde", s'est-il réjouit. Lui qui se dit inspiré par des joueurs américains comme Kevin Durant, Paul George, Brandon Ingram ou encore le français Nicolas Batum, confie son prochain objectif "Je vais tout faire pour pouvoir être en équipe de France, avec les JO qui arrivent. Ce serait un immense honneur, mais maintenant il faut que je gagne ma place!"

Voir le reportage de France 3 Aquitaine

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité