Météo : l’été en Limousin a-t-il vraiment été mauvais ?

Mercredi 22 septembre marque le premier jour de l’automne. Un horizon peu réjouissant quand déjà on a le sentiment de ne pas avoir eu d’été. Et pourtant, les relevés météorologiques nous disent que l’été en limousin n’est pas si catastrophique.

Le parapluie, un meilleur allié dans l’été 2021 que le parasol. C’est à peu près l’idée qu’il en reste. On peut aussi ajouter les films et séries bien au chaud plus que les loisirs en extérieur. Mais le mauvais temps a-t-il été aussi présent qu’on ne le croit ? Pas si sûr.

En Limousin, l’impression de froid n’est qu’une impression. Les températures estivales sont parfaitement dans la normale si l’on ne prend que juin, juillet et août. "C’est sans doute le vent frais du nord-est qui donne ce ressenti", indique Olivier Mandeix, de Météo France à Limoges. Sur les 19 premiers jours de septembre, il constate même un excédent de 3,2 degrés.

L'été n'était pas froid mais il a été ressenti comme tel car les matins ont été plutôt doux et les journées plutôt fraîches.

Olivier Mandeix, de Météo France à Limoges

En revanche, la pluie abondante, ce n’est pas que du ressenti. 300 millimètres de pluie sont tombés en trois mois sur l’ensemble du Limousin contre 235 en moyenne sur cette période depuis quarante ans. Soit 27 % d’augmentation.

Si septembre est plus chaud qu’à l’accoutumée, il est aussi largement pluvieux. Le pourcentage de précipitations grimpe à 81 % par rapport aux normales sur le début du mois. Heureusement que le mois d’août a été un peu meilleur mais globalement, l’été aura été bien arrosé.

Enfin, l’ensoleillement n’a pas été si absent que cela. Limoges a été amputé de 5 % de soleil en moyenne. A certains endroits, comme en Corrèze, le déficit atteint 10 %.

Le Limousin s’en tire mieux qu’ailleurs

À l’échelle de la France, l’été ressenti n’est pas loin d’être l’été réellement vécu. Juin, juillet et août n’avaient pas été aussi frais depuis 2014 mais nous ne pouvons pas dire que c’est un été froid. C’est en revanche l’un des plus pluvieux, le troisième depuis 1959 si l’on ne prend en compte que juin et juillet.

Moins catastrophique en Limousin qu’ailleurs en France en ce qui concerne les précipitations, normale sur les températures, la météo est malgré tout mal vécue.

Nous pouvons avancer deux explications. D’abord, les six dernières années ont été extrêmement chaudes et sèches. En comparaison, notre été est d’autant plus frustrant. Et puis, il y avait cette envie de profiter après le confinement du printemps, comme en 2020 et cela n’a pas été toujours possible.

Olivier Mandeix

Le milieu de semaine et le passage à l’automne promettent quelques jours ensoleillés d’après les prévisions. Peut-être une dernière occasion de prendre des couleurs avant d’entrer dans le long tunnel automnal et hivernal. Un court répit car, déjà, la fin du mois de septembre est annoncée pluvieuse.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo