Retour sur une journée de mobilisation des agriculteurs en Limousin

Plus de 150 agriculteurs mobilisés en Limousin / © Marielle Camp
Plus de 150 agriculteurs mobilisés en Limousin / © Marielle Camp

Journée de mobilisation pour les agriculteurs du Limousin. Lancée par la FDSEA, plusieurs actions fortes se déroulent ce mardi 8 octobre 2019. Blocage de l’autoroute A20, A 89, RN145, puis visites de plusieurs supermarchés.
 

Par Margaux Blanloeil

Au lendemain de la mobilisation des agriculteurs lancée par la coordination rurale, c'est au tour de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs d'appeler à manifester ce mardi 8 octobre 2019 . En Haute-Vienne, en Corrèze et en Creuse, les agriculteurs ont répondu à l'appel.

Opérations escargots, visites de supermarchés, rassemblements... les agriculteurs multiplient les mobilisations pour dénoncer l'agribashing, protester contre la loi égalim qui selon eux, ne protègent pas les cours et expliquer les menaces du CETA sur eux ainsi que leurs difficultés durant la sécheresse. 
 

En Haute-Vienne  

 
A Limoges, une partie de l'A20 a été bloqué. Les manifestants se sont ensuite rendus dans les supermarchés vérifier l'origine et la traçabilité des produits.
Les agriculteurs ont crié leur colère ce mardi 8 octobre 2019 en Limousin comme partout en France, contre les normes jugées trop contraignantes et la stigmatisation de leur activité.  - france 3 limousin - Jean Martial Jonquard et Jean Marie Arnal


Une trentaine d’agriculteurs de la FDSEA et des jeunes agriculteurs se sont réunis ce matin en zone nord. Objectif : emprunter l’autoroute A 20 en roulant au pas et se rendre aux casseaux pour retrouver d'autres manifestants.


Plus de 10 kilomètres de bouchons se sont formés dans les deux sens de circulations. 


Au total, une centaine d'agriculteurs est réuni ce midi sur l'A20, bloquant la circulation et arrêtant les camions pour contrôler la provenance de leurs marchandises. 


Pour les agriculteurs, cette manifestation est un cri d’alarme. Ils souhaitent être vus, entendus et interpeller les français avec un slogan porté par la FDSEA 87 et les Jeunes agriculteurs de la Haute-Vienne « France, veux-tu encore des paysans ? ».
 
France 3 Limousin, Mobilisation FDSEA 87
Boris Bulan , Président de la FDSEA Haute-Vienne explique les raisons de la mobilisation du mardi 8 octobre 2019.  - Jean-Martial Jonquard, jean-Marie Arnal

Cet après-midi, les manifestants Haut-Viennois se rendront dans des supermarchés de la ville pour observer la provenance des plats cuisinés.  

Le 22 octobre, ils veulent rencontrer le préfet et leur faire part de leurs revendications. 

En Corrèze 


Une vingtaine d'agriculteurs de la FDSEA et des JA ont répondu à l'appel national, tractant à la sortie de l'A89, au rond-point de Naves. Un barrage filtrant a été mis en place pour distribuer des tracts afin de sensibliser les consommateurs à l'agribashing et les traités avec le Canada et le Mercosur. 

Ils prévoient aussi une campagne d'affichage dans la semaine pour alerter sur le CETA et ils se mobiliseront le 18 ainsi que le 22 octobre (date à laquelle le traité devrait être ratifié).
  

En Creuse


Plus d’une trentaine d’agriculteurs se sont réunis au rond-point de Jarnages pour une opération-escargot sur la RN145 direction Guéret.

Vers 11h45, la vingtaine de tracteurs s’est arrêté place Bonnyaud rejoignant la manifestation des retraités pour un grand barbecue.

A 14h30, la préfète les a rejoints pour entendre leurs doléances. 

 
Mobilisation des agriculteurs en Creuse ce mardi 8 octobre 2019
La section bovine de la FDSEA était en tête du cortège. Intervenants : Christian Arvis, Président de la section bovine de la Creuse ; Magali Debatte, Préfète de la Creuse - Marielle Camp et Eric Boutin.

 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus