Oradour-sur-Glane épinglé par la Chambre Régionale des Comptes

Le rapport de la Chambre Régionale des Comptes porte sur les années 2015 à 2018. Il pointe du doigt des investissements très importants qui ont grévé les  finances et limitent les marges de manoeuvre de cette commune de 2500 habitants.
 

Oradour-sur-Glane épinglée dans un rapport de la Chambre régionale des comptes
Oradour-sur-Glane épinglée dans un rapport de la Chambre régionale des comptes © FTV - Maxence Régnault
Un constat, écrit noir sur blanc à deux reprises dans le rapport de la Chambre régionale des Comptes : 

"Le montant des capitaux emprunté se révèle sans commune mesure avec la capacité d'autofinancement brute". 

Autrement dit, le recours à l'emprunt dépasse largement l'épargne  de la commune, ses réserves de recettes qui lui permettent d'en assurer le fonctionnement. 

Ce n'est pas si fréquent.

Jean-François Monteils, président de la Chambre régionale des comptes de Nouvelle-Aquitaine


Certes, Oradour sur Glane n'est pas la seule collectivité qui souffre de déséquilibre. Mais dans ce cas précis, ce n'est pas une situation ordinaire. "Des taux d'endettement de cette nature, ce n'est pas si fréquent" assène le président de la Chambre régionale des comptes de Nouvelle-Aquitaine Jean-François Monteils.
 

136 ans de désendettement...


Le rapport des magistrats financiers évoque une situation tendue qui pourrait se traduire par un désendettement courant sur 136 années.  Une projection à prendre cependant avec des pincettes.

"136 années de capacité de désendettement, cela peut paraître inquiétant. C'est une situation dont il faut évidemment prendre la mesure. Notre impression, c'est que le maire a pris la mesure de la situation", explique Jean-François Monteils.
136 ans d'endettement pour Oradour-sur-Glane
136 ans d'endettement pour Oradour-sur-Glane © FTV - Maxence Régnault


Le maire conscient du problème 


La rénovation de l'église construite après-guerre dans le centre bourg, l'amélioration des réseaux, la transformation de la voirie, étaient indispensables. Même si la Chambre trouve ces investissements importants, à en croire le maire, désormais la page est tournée. 

"Les charges à caractère général ont baissé de 20% l'année dernière et les charges de personnel, on a eu dans certains secteurs une baisse des charges de fonctionnement en ne remplaçant pas des départs à la retraite." Philippe Lacroix, maire (SE) d'Oradour-sur-Glane
La rénovation de l'église a notamment pesé sur les finances communales
La rénovation de l'église a notamment pesé sur les finances communales © FTV - Maxence Régnault
La Chambre régionale des comptes se permet d'émettre une préconisation. Celle de mieux gérer le recouvrement des créances
Le temps de retrouver une capacité financière dans un contexte particulièrement difficile. 
Oradour-sur-Glane épinglée par la Chambre Régionale des Comptes
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
oradour-sur-glane culture histoire finances économie