Cet article date de plus de 4 ans

Osmia, une nouvelle abeille pour polliniser

La société Osmia basée en Lot et Garonne a sélectionné des abeilles sauvages, les osmies, dont le potentiel de pollinisation est supérieur à celui des abeilles domestiques.

© ED. Jones/AFP
L’abeille domestique est ainsi supplée par les osmies. Celles-ci sont les espèces d’abeilles solitaires les plus souvent choisies comme candidats pollinisateurs pour les vergers et les champs. Ces populations peuvent être augmentées à un niveau commercialement viable pour fournir un service de pollinisation équivalent et quelquefois meilleur que les services de pollinisation des abeilles ‘classiques’.

Il s’agit aujourd’hui d’un domaine en plein essor. Il propose ainsi un modèle de gestion des abeilles différent de l’apiculture classique. Les abeilles osmies ont une efficacité de pollinisation mesurée qui avoisine sensiblement les 90%.
durée de la vidéo: 00 min 22
De nouvelles abeilles pour polliniser


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société agriculture économie