PAGE ETE VELO : Limousin, terre de drames

En 1988, alors leader du Tour de France, le coureur espagnol Pedro Delgado est contrôlé positif au test anti-dopage. / © F3 Limousin
En 1988, alors leader du Tour de France, le coureur espagnol Pedro Delgado est contrôlé positif au test anti-dopage. / © F3 Limousin

Vous le savez, le 106e Tour de France, qui se déroule actuellement, ne passe pas cette année par notre Limousin. Pourtant, la région et la Grande Boucle sont intimement liées, et pour plusieurs raisons...

Par Corentin Le Dréan

Le Limousin, terre de cyclisme. Pourtant l'histoire entre la région et le Tour de France n'a été que tardive - pas avant 1951 - et qu'épisodique depuis.

Pourtant, certains passages du Tour ici ont profondément marqué son histoire... Et parfois de façon tragique.

Il y a d'abord 1964, certainement l'un des pires drames de l'histoire de la Grande Boucle... Le peloton arrive à Brive. Mais quelques heures avant à Port-de-Couze, en Dordogne, un camion transportant du carburant pour les hélicoptères fonce dans la foule faisant neuf morts dont trois enfants.
 
En 1998, Richard Virenque et son équipe, Festina, sont exclus du Tour de France pour dopage. / © F3 Limousin
En 1998, Richard Virenque et son équipe, Festina, sont exclus du Tour de France pour dopage. / © F3 Limousin

Il y a aussi 1995 et la mort du coureur italien Fabio Casartelli qui s'est tué lors d'une chute dans la descente du Portet d'Aspet, trois jours avant l'arrivée à Paris. 

Il y a enfin les affaires de dopages, et à des époques différentes, avec le coureur espagnol Pedro Delgado, le Français Richard Virenque, et bien sûr Lance Armstrong...

Bien sûr, l'histoire entre la région et le Tour n'a pas été que dramatique, émouvante ou scabreuse. Elle fut aussi populaire et festive...
 
F3 Limousin-Page été vélo 3: Limousin, terre de drames
vélo, tour de France, maillot jaune, Limousin, cyclisme - F3 Limousin

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus