ParTcours Limousin : une application mobile pour (re)découvrir les œuvres qui nous entourent

ParTcours est une application mobile gratuite qui va vous permettre de découvrir ou redécouvrir des œuvres d’art en Creuse, Corrèze et Haute-Vienne, lors de vos promenades. Pour le moment 37 œuvres sont répertoriées.

© Cnap

C’est une initiative du Centre National des Arts Plastiques. Jusqu’alors le Cnap proposait seulement deux ParTcours : Partcours Tuilerie depuis 2016, et Partcours Kerguéhennec sortie 2017.

Pourquoi en Limousin ?

Pour son troisième parcours artistique, le Cnap a donc choisi le Limousin. Et ce n'est pas par hasard, comme nous l'explique Marie Gouyon, chargée des projets de médiation au Cnap : "Nous avons fait des recherches dans toutes les régions. Nous recherchions les plus représentatives en art public, et le Limousin arrive largement en tête dans ce domaine, en plus la région est riche de structures portant l'art contemporain.

L’idée est donc de présenter des œuvre d'art publiques. Les œuvre sélectionnées sont, soit issues de commandes publiques, soit, ont été réalisées dans le cadre du 1% artistique.

Qu'est ce que l'art public ?

L'art public, c'est l'art qui nous appartient à tous, que l'on peut voir gratuitement. Et qu’est-ce-que le 1% artistique me direz-vous ? Et bien c’est une mesure gouvernementale, mise en place en 1951 et “qui consiste à réserver, à l’occasion de la construction ou de l’extension de bâtiments publics, une somme permettant la réalisation d’une ou plusieurs œuvres d’art spécialement conçues pour le lieu,” peut-on lire sur le site du ministère de la Culture

Le Fond Régional d'Art Contemporain de Nouvelle-Aquitaine (basé à Limoges) est partenaire de l'application. Pour Olivier Beaudet, responsable du service des publics et de l’éducation artistique, l'idée d'avoir choisi de mettre en avant des œuvre publiques est excellente : "Ce sont des pièces que l’on finit par oublier tellement elles font partie du paysage et de notre quotidien.  D'autre part, il s'agit d'œuvre sur lesquelles on n'avait pas ou peu d’explications, et là quelqu'un nous en parle, comme lors d'une visite guidée.

Parmi les 37 œuvres présentées, l'une est de Clorinde Coranotto, une artiste Haut-Viennoise, qui, à l'occasion de la construction de la médiathèque de Rilhac-Rancon (Haute-Vienne)  a réalisé "l'Esplanade des Ilôts à Vivre"  dans le cadre du 1% artistique. Son projet a été choisi parmi ceux d'artistes de toute la France : "Je voulais réaliser une œuvre qui ait du sens, et ce que j'aime c'est créer du lien. Devant la mairie de Rilhac il y avait une vieille meule de moulin en pierre. Je suis partie d'elle. Je voulais raconter l'histoire de la commune et relier les gens entre eux.

L'Esplanade des Ilôts à Vivre est devenue le coeur du bourg de Rilhac-Rancon (87)
L'Esplanade des Ilôts à Vivre est devenue le coeur du bourg de Rilhac-Rancon (87) © Clorinde Coranotto

La meule est donc au centre de l'œuvre , l'artiste a également utilisé des pierres de lave émaillées, des rochers garnis d'assises en bois. Tous les matériaux sont locaux. "Et puis j'ai voulu que chacun puisse laisser sa trace, participer, alors il y a tout un espace ou les gens peuvent écrire ou dessiner à la craie. Une averse de pluie et tout disparaît."

Cette œuvre, symbolise a elle seule l'importance de l'art public. En effet, la commune qui n'avait jusqu'alors pas vraiment de place centrale, s'est entièrement réorganisée autour de l'Esplanade des Ilôts à Vivre. La municipalité a même fermé une ruelle pour concentrer l'activité autour de l'œuvre. Et pour l'artiste c'est la plus belle des récompenses. "C'est extraordinaire" commente Clorinde Coranotto.

L'application propose un itinéraire artistique dans l'ensemble du Limousin. Ici Limoges et ses alentours
L'application propose un itinéraire artistique dans l'ensemble du Limousin. Ici Limoges et ses alentours © ParTcours Limousin

Comment fonctionne-t-elle cette application ?

L'application est gratuite, elle permet, lors d'une balade d'avoir une foule d'informations sur une œuvre. D'autre part, elle les répertorie et propose donc un véritable parcours artistique, comme dans un immense musée à ciel ouvert. Cerise sur le gâteau, les œuvres sont commentées par des personnes qui les côtoient chaque jour. Des habitants des communes où elles sont implantées, ou des salariés de la collectivité qui les abrite, se sont prêté au jeu dans des commentaires audio.

En plus de la fiche technique et des informations autour de l'oeuvre, ceux qui la cotoient chaque jour nous en parlent
En plus de la fiche technique et des informations autour de l'oeuvre, ceux qui la cotoient chaque jour nous en parlent © ParTcours Limousin

Pour le moment l'application présente 37 œuvres réparties sur nos trois départements, mais sans doute, d'autres viendront les rejoindre : "Nous avons fait le choix de présenter des œuvre réalisées à partir des années 80, parce que nous disposons de plus d'informations sur celles-ci et qu'elles sont en excellent état. Nous pourrons leur adjoindre de nouvelles œuvre qui seront réalisées par la suite", commente Marie Gouyon.

Et puis le Cnap travaille actuellement au développement d'une application dont pourraient s'emparer n'importe quelle collectivité locale, et l'enrichir a sa guise. Pour que chacune de nos balades en Limousin soit une occasion de s'émerveiller. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture