• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Picoty SA : une réussite familiale en Creuse

Michel Pïcoty, président du directoire de Picoty SA, entouré des photos de son père et son grand père. / © Franck Petit
Michel Pïcoty, président du directoire de Picoty SA, entouré des photos de son père et son grand père. / © Franck Petit

Fondée en 1922, l’entreprise Picoty emploie aujourd'hui 1100 salariés et réalise 1,5 milliard de chiffre d’affaire par an. Spécialisée dans la distribution de carburant elle a déjà débuté sa mutation, anticipant ainsi la fin annoncée du pétrole.
 

Par Franck Petit

En 1922, André Picoty lance une activité de vente de pommes de terre et de divers matériaux pour les agriculteurs creusois. Il se rend très vite compte qu’une révolution est en marche : la mécanisation de l’agriculture. 

En Creuse comme ailleurs, ceux qui travaillent la terre achètent des tracteurs et les autres des voitures. Il faut remplir les réservoirs de carburant. André Picoty se met donc à vendre des produits pétrolifères. Il crée une première marque à laquelle il donne le nom de Guyvoline : la contraction du nom de son fils Guy et de « Ine » qui a l’époque suggère quelque chose de très moderne.

Guy Picoty prend le relai de son père en 1953. Il rachète la marque Suisse Avia en 1957. Avia comme aviation ! De là à dire que l’on va plus vite avec le carburant Avia, il n’y a qu’un pas. C’est ainsi que fonctionnait le marketing des années 50.
 

La Rochelle, port en eau profonde

Le dépôt pétrolier de La Rochelle est racheté en 1969. C’est un véritable tournant pour l’entreprise car il est situé sur le seul port en eau profonde de la côte atlantique. Les pétroliers peuvent ainsi décharger leurs cargaisons beaucoup plus rapidement et facilement.

Le gouvernement oblige Picoty à augmenter ses capacités de stockage en 1972, anticipant ainsi le premier choc pétrolier. Guy Picoty choisi de l’agrandir bien plus que prévu afin d’accroître la taille de son entreprise.

Grâce à ses 280000 m³ le dépôt de La Rochelle peut aujourd’hui approvisionner 320 stations Avia sur toute la moitié ouest du pays. Ce réseau est devenu le second au niveau national.
 

Diversification

Michel Picoty est arrivé à la tête de l’entreprise en 2005. Il a déjà débuté sa mutation pour anticiper la fin du gasoil et de l’essence. L’entreprise creusoise a commencé à installer des bornes électriques et à vendre du gaz et de l’hydrogène pour les voitures du futur.

Plus étonnant, Picoty SA a créé une nouvelle enseigne, honiby, pour distribuer des produits alimentaires bio, issus des circuits courts.
 

Sur le même sujet

Landes : à Tosse, les habitants font remonter leurs doléances auprès de la mairie

Les + Lus