Le port du masque obligatoire de plus en plus répandu en Poitou-Charentes

Le Premier Ministre l'a évoqué mardi 12 août à Montpellier, le port du masque devrait bientôt devenir obligatoire partout. Dans plusieurs villes de Poitou-Charentes, il l'est déjà.

Le port du masque bientôt obligatoire partout ?
Le port du masque bientôt obligatoire partout ? © France Télévisions
En visite au CHU de Montpellier le 12 août, Jean Castex, le Premier Ministre a alerté sur la reprise des contaminations en France, avec 2.000 nouveaux cas par jour dans le pays, l'épidémie progresse à nouveau.
 Il a également annoncé qu'il allait demander aux préfets de rendre le port du masque obligatoire dans le plus de villes possible. Il a évoqué une situation dégradée dans notre pays.

En Charente-Maritime près de 15 communes imposent le port du masque en extérieur

Dans la région, plusieurs villes ont franchi le pas. la Rochelle a été la première le 22 juillet à imposer le port du masque sur le Vieux-Port et dans le centre ville. Depuis près d'une quizaine de communes de Charente-Maritime ont imposé le masque sur les marchés de plein air et dans les rues les plus fréquentées. Dans le même temps, le virus circule beaucoup en Charente-Maritime, le département compte un foyer épidémique (cluster) à La Rochelle avec huit personnes positives. La commune de Fouras a rendu le masque obligatoire dans les rues les plus fréquentées ce mercredi. La maire, Sylvie Marcilly déplore que 50% des gens se dispensent de porter un masque.
Il n'y a pas que la Charente-Maritime qui rende le masque obligatoire, à Thouars, dans les Deux-Sèvres, il le sera à partir de vendredi 14 août sur le marché extérieur.

Le préfet de Charente-Maritime rend le masque obligatoire dans trois communes 

Le préfet de Charente-Maritime a pris ce mercredi 12 août un arrêté visant à rendre obligatoire le port du masque dans certains espaces publics (marchés, zones commerciales, rues piétonnes..) à Fouras, Saint-Denis-d'Oléron et au Château-d'Oléron. Il précise également avoir donné instruction à la police et à la gendarmerie d'amplifier les contrôles. Les amendes sont de 135 euros et en cas de récidive dans les 15 jours, de 1.500 euros.

Le nombre de cas repart doucement en Nouvelle-Aquitaine

Selon le bilan de l'Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine publié le 11 août, 57 personnes sont actuellement hospitalisées dans des unités Covid, c'est sept de plus que le 7 août. Par ailleurs, neuf malades sont en réanimation ou en soins intenifs, c'est un de plus que le 7 août.
Si on réduit les chiffres à la seule région Poitou-Charentes, dix personnes sont hospitalisées et une est en réanimation. 
Depuis le début de l'épidémie, le Covid-19 a tué 428 personnes en Nouvelle-Aquitaine. Dans la région, on déplore 13 morts en Charente, 22 dans les Deux-Sèvres, 40 dans la Vienne et 51 en Charente-Maritime.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société