• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Près de 90% des foyers privés d’électricité réalimentés en Limousin

Jusqu'à 8 500 foyers limousins ont été privés d'électricité suite au passage de la tempête Gabriel / © France 3 Limousin
Jusqu'à 8 500 foyers limousins ont été privés d'électricité suite au passage de la tempête Gabriel / © France 3 Limousin

Le passage de la tempête Gabriel, dans la nuit du 29 au 30 janvier avait privé 8 500 foyers d’électricité en Limousin. 90% d’entre eux sont à nouveau réalimentés en ce milieu d’après-midi.
 

Par Jean-Martial Jonquard

Anticipant le début de la tempête Gabriel, annoncée débuter à 19h00 le 29 janvier en Limousin, Enedis et ses entreprises prestataires avaient mobilisé quelques 120 techniciens, afin de pouvoir œuvrer en temps réel. De nombreuses chutes d’arbres et de branchages sur les routes et sur le réseau électrique avaient généré des coupures d’origine électrique, touchant près de 8 500 foyers au moment du pic de l’épisode, aux alentours de 21h30.

Ce mercredi 30 janvier, à 15h30, seuls 700 foyers étaient toujours sans courant, dont 400 en Corrèze, 200 en Creuse et 100 en Haute-Vienne.
Voyez dans le reportage suivants des équipes au travail en Creuse.
 
Réparations sur le réseau électrique en Creuse après la tempête Gabriel
Au total, la tempête Gabriel a privé 8500 foyers d'électricité dans la région. Si c'est en Haute-Vienne que les rafales de vent ont été les plus importantes, la Creuse, elle, a été le département le plus touché par les coupures de courant. Toute la journée, les agents d'Enedis se sont activés pour réparer les réseaux endommagés - Équipe : C Chignas, S Chassaigne, X Beaudlet


Enedis en Limousin rappelle pour ses clients le dispositif de dépannage, accessible 24heures/24 et 7jours/7 :
Corrèze : 09 726 750 19
Creuse : 09 726 750 23
Haute-Vienne : 09 726 750 87

Pour des raisons de sécurité, Enedis invite à une grande prudence et rappelle que les fils tombés à terre sont dangereux et qu’il ne faut en aucun cas tenter de les toucher ou de les déplacer.
 

Sur le même sujet

Ford Blanquefort, gilets jaunes et marcheurs pour le climat : à Bordeaux, une journée de mobilisations

Les + Lus