Cet article date de plus de 4 ans

Primaire de la gauche : veillée d'armes avant le duel Hamon/Valls

Le second tour de la primaire élargie du PS aura lieu ce dimanche 29 janvier. 7 500 bureaux de vote seront ouverts en France de 9h à 19h. Les participants à ce scrutin devront départager les deux finalistes, le désormais favori Benoît Hamon et son challenger Manuel Valls,
Benoît Hamon et Manuel Valls lors du débat du 26 janvier 2017.
Benoît Hamon et Manuel Valls lors du débat du 26 janvier 2017. © BERTRAND GUAY / POOL - MaxPPP
Afin d'éviter la cacophonie du premier tour sur le nombre réel de votants, qui avait alimenté les soupçons d'une participation gonflée, les organisateurs de la primaire promettent la transparence. À la tombée des premiers résultats partiels, les médias auront accès à la salle où remontent les informations des bureaux de vote. Le service d'assistance téléphonique, censé répondre aux appels des présidents de bureau, sera étoffé. Les premiers résultats seront communiqués entre 20h15 et 20h45, une fois que 2.000 bureaux de vote seront dépouillés


L'enjeu déterminant de la participation


La participation est un enjeu crucial pour l'avenir du vainqueur et du PS. Après seulement 1,6 million de votants au premier tour (soit un million de moins qu'en 2011), les deux finalistes sont au moins d'accord pour espérer approcher "les deux millions de votants".
Benoît Hamon et Manuel Valls voteront chacun dans leur fief: Trappes pour le député des Yvelines, Évry pour celui de l'Essonne. François Hollande a annoncé qu'il ne votera pas plus ce dimanche que le précédent à cette primaire organisée pourtant pour lui à l'origine.
Une hausse de la participation renforcera la légitimité du vainqueur par rapport aux deux autres principaux candidats de gauche à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, pour l'instant loin devant lui dans les sondages. Une forte participation rendrait aussi moins difficile le rassemblement d'un PS divisé et éloignerait peut-être davantage le risque d'un ralliement massif vers Emmanuel Macron.


Hamon en tête au 1er tour en Poitou-Charentes


Au premier tour, Benoît Hamon était arrivé en tête dans les quatre départements de Poitou-Charentes. Avec 38,18% des voix, il avait réalisé son meilleur score, largement supérieur à sa moyenne nationale, dans les Deux-Sèvres. Dans les trois autres départements, le candidat de la gauche du PS était en dessous de son résultat national.




Où et comment voter ?
Pour trouver son bureau de vote, un outil de recherche est disponible sur le site internet de la primaire : ouvoter.lesprimairescitoyennes.fr. Il suffit de renseigner l'adresse qui a servi à l'inscription sur les listes électorales.
Pour voter, il faut présenter une pièce d'identité et s'acquitter de la somme d'un euro, au second comme au premier tour. Vous devrez ensuite signer une "charte des valeurs de la gauche et des écologistes" afin de pouvoir voter.
Cette participation permet essentiellement de couvrir les frais d'un scrutin dont le coût global est estimé entre 3,5 et 4 millions d'euros.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
primaires de la gauche élection présidentielle politique élections